Les Ségalis pour s’affirmer à nouveau

  • Le jeu et l’expérience de Benoît Molinié au poste de demi-de-mêlée sont un des atouts majeurs de LSA.
    Le jeu et l’expérience de Benoît Molinié au poste de demi-de-mêlée sont un des atouts majeurs de LSA. Archives JLB
Publié le

Après une série de trois défaites de rang, LSA doit impérativement s’imposer, cet après-midi (15 heures) à Réquista face à Malemort, s’il ne veut pas hypothéquer ses chances de maintien.

"Après avoir analysé la rencontre à Nègrepelisse (défaite 21-10 dimanche dernier, NDLR), nous sommes repartis sur des bases solides à l’entraînement afin de préparer la réception de Malemort au mieux", expliquait hier Alexandre De Barros, l’un des coaches du LSA XV, à la veille de recevoir Malemort, un autre concurrent au maintien au stade Gaston-Pialat de Réquista (15 heures).

Un technicien qui mise sur une bonne prestation de son équipe. "Après une semaine de travail intensif, vendredi soir, j’ai senti le groupe prêt à se relancer, a-t-il ainsi ensuite indiqué même si l’ancien joueur ruthénois ne se voile pas la face. Même si pour le moment, Malemort est moins bien classé que nous, c’est une bonne équipe qui a fait une belle saison l’an passée et dont il faudra se méfier." Toutefois, pour le tacticien Cassagno-Réquistanais, son groupe, sur ses valeurs, détient les moyens de s’imposer.

De Barros : "Jouer comme une équipe de Fédérale 2, sans baisser la tête"

"Les joueurs n’arrivent pas à assumer le fait qu’ils ont progressé alors que lorsqu’ils jouent sur leurs valeurs. Ils peuvent en faire douter beaucoup. Il faut jouer comme une équipe de Fédérale 2, sans baisser la tête." Il est clair que le LSA XV, depuis quelque temps, n’est qu’un pâle reflet de lui-même.

Tantôt défaillant en conquête, tantôt fébrile en défense, tantôt trop individualiste, tantôt amorphe et, si l’on excepte la victoire contre Villefranche-de-Lauragais (28-24, 23 septembre, 3e journée) lors de laquelle tous ont été à l’unisson, les gars du Ségala n’ont pas trop montré le bon côté de la force, comme si un ressort de la mécanique ségalie s’était cassé.

Un ressort qu’il faut remettre en état dès cet après-midi à Réquista, face à Malemort car la victoire est impérative faute de quoi le maintien, qui est l’objectif du club, sera de plus en plus difficile à jouer. Gageons que les Lsanais vont remettre leurs valeurs, vaillance, combativité, solidarité et abnégation, au programme de la journée, prouvant ainsi que les défaites passées ne sont qu’un incident de parcours et que la machine cassagno-réquistanaise est bien relancée. "Arrêtons de jouer comme des petits", glisse en guise de conclusion De Barros. À ses hommes de l’entendre et de l’appliquer.

 

L’équipe : Miquel – E. Molinier, Jourdas, Revel, Malpel – Fernandez (o), B. Molinié (m) – Regourd, De Bancarel, Mader – Gineste, Iragne – F. Routhe, Capoulade, Nespoulous. Les remplaçants : Murat, Quarmouchi, Viala, Sanchez, Cransac, Sudres, Grugnet.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?