Sidaction incite les métiers de bouche à soutenir la lutte contre le VIH

  • "Chefs solidaires", la campagne de lutte contre le sida créée par sidaction
    "Chefs solidaires", la campagne de lutte contre le sida créée par sidaction Courtesy of Sidaction / Courtesy of Sidaction
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Sidaction lance la 10ème édition de sa campagne "chefs solidaires", organisée du 24 novembre au 1er décembre, journée mondiale de la lutte contre le sida. Une campagne qui invite les personnels de la gastronomie à s'investir dans la sensibilisation et la lutte contre la maladie. 

Dans le monde, 35,1millions d'adultes et 1,8 million d'enfants de moins de 15 ans vivent avec le VIH. Près de 30% des personnes porteuses du VIH le seraient sans le savoir.

En France, 150.000 personnes vivent avec le VIH, et 25.000 personnes ignorent qu'elles sont séropositives. En 2017, 6.000 personnes ont découvert leur séropositivité parmi lesquelles 31% de femmes et 11% de jeunes de moins de 25 ans.

L'association de sensibilisation et lutte contre le Sida et le VIH "Sidaction" lance sa nouvelle compagne "chefs solidaires 2018". Créée en 2009 à l'initiative de Line Renaud, vice présidente de Sidaction, cette campagne invite les professionnels des métiers de bouche à se mobiliser dans lutte contre le VIH et le sida.

Sidaction invite toutes les personnes issues des métiers de la bouche à mettre en place une action de leur choix pendant un ou plusieurs jours, sur la période du 24 novembre au 1er décembre. Ces actions peuvent être diverses : création d'événements spécifiques, d'un produit ou d'un menu spécial.

Les professionnels de la gastronomie sont ensuite invités à reverser une partie de leurs recettes à l'association sidaction. Ce don pourra ensuite donner lieu à une déduction fiscale.

Le nombre de nouvelles infections chez les 15-24 ans a augmenté de 24% depuis 2007. Cette campagne a également pour vocation de sensibiliser les plus jeunes. Pour cela, l'association met l'accent sur l'éducation et la jeunesse, et invite les CFA et lycées hôteliers à participer.

Sidaction déplore le manque de moyens dans la mise en place d'actions de sensibilisation auprès des jeunes. Dans son communiqué de presse, l'association rappelle par exemple qu'il existe deux autres moyens de se protéger du VIH : le Tasc et la PrEP

La fin de cette campagne sera marquée par la date clé du 1er décembre, la journée internationale de lutte contre le sida.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir