Daho, Bon Iver, Mac De Marco: le Pitchfork Music Festival toujours aussi pointu

  • Etienne Daho à l'affiche du Pitchfork Music Festival, dont la 8e édition parisienne se déroule de jeudi à samedi à la grande halle de La Villette.
    Etienne Daho à l'affiche du Pitchfork Music Festival, dont la 8e édition parisienne se déroule de jeudi à samedi à la grande halle de La Villette. Thomas SAMSON / AFP
Publié le

(AFP) - Les défenseurs d'une pop érudite et exigeante Bon Iver et Etienne Daho sont en haut de l'affiche du Pitchfork Music Festival, dont la 8e édition parisienne, toujours aussi éclectique et pointue, se déroule de jeudi à samedi à la grande halle de La Villette.

L'édition française de cet évènement, créé par le site web américain du même nom qui fait la pluie et le beau temps outre-Atlantique dans la case musiques actuelles, existe depuis 2011.

C'est par le biais de Pitchfork que le chanteur et multi-instrumentiste américain Bon Iver a été mis en lumière médiatiquement, bénéficiant d'une critique élogieuse, et méritée, de son album auto-produit "For Emma, Forever Ago" en 2007. Nul hasard de retrouver à l'affiche parisienne celui qui défend encore sur scène son passionnant dernier opus "22, A Million".

Autre artiste ayant été historiquement soutenu par Pitchfork, Julian Casablancas qui fut révélé avec les Strokes et leur premier disque "Is This It" (2001). Il est attendu avec son autre formation The Voidz, quelque part entre garage et électro.

Mac De Marco et sa pop délurée, le sombre et lynchien John Maus, le rock soigné de Car Seat Headrest, la pop-folk lo-fi de Stephen Malkmus and The Jicks, devraient également être des rendez-vous à ne pas manquer, tout comme l'Allemand DJ Koze, Cola Boyy ou le duo Chromeo pour ce qui concerne le dancefloor.

Enfin, si l'affiche est à dominante anglo-saxonne, la scène hexagonale sera représentée par le groupe déjanté Bagarre et par le parrain de la pop "made-in-France", Etienne Daho, qui a sorti l'an passé l'ambitieux "Blitz".

Des pass trois jours restent en vente à différents tarifs (100/120/135 euros), ainsi que des billets à la soirée(45/50/55 euros).

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?