Nouvelle entrevue entre les élus aveyronnais et le ministre de l’Économie

  • Une nouvelle entrevue avec le ministre de l’Économie
    Une nouvelle entrevue avec le ministre de l’Économie
Publié le , mis à jour

La rencontre entre Bruno Le Maire et les élus aveyronnais, organisée ce mardi 30 octobre, a été initiée par le député de la troisième circonscription de l'Aveyron, Arnaud Viala.

Alors que l’entreprise s’apprête à traverser une période décisive pour son avenir industriel, sur lequel planent toujours de profondes incertitudes, une nouvelle rencontre des élus aveyronnais et ruthénois, avec le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, s’est déroulée, ce mardi 30 octobre, dans l’une des salles de réunion de l’Assemblée nationale.

Cette rencontre, initiée par le député de la troisième circonscription de l'Aveyron, Arnaud Viala, s’est déroulée en présence du délégué interministériel à la réindustrialisation, Jean-Pierre Floris. Ont participé à cet échange, les cinq parlementaires départementaux, Anne Blanc, Stéphane Mazars, Arnaud Viala, Jean-Claude Luche, Alain Marc ; le président du conseil départemental, Jean-François Galliard ; les maires de Rodez et Onet-le-Château, Christian Teyssèdre et Jean-Philippe Kéroslian ; ainsi que le président du conseil économique, social et environnemental régional (Ceser), Jean-Louis Chauzy.

"Ce fut une réunion constructive. Nous avons une fois de plus exprimé nos inquiétudes et demandé au gouvernement d’arrêter de tirer sur le diesel, rapporte Jean-Claude Luche. On a besoin du gouvernement pour dire aux dirigeants de Bosch de ne pas trop déshabiller le site de Rodez. Ce serait bien qu’une partie des 900 millions d’euros investis par le groupe à Dresde (*) soit consacrée à l’usine d’Onet-le-Château."

Prêtant une oreille attentive aux craintes et aux demandes des élus aveyronnais, le ministre Bruno Le Maire s’est engagé à solliciter une entrevue avec la direction générale du groupe allemand. Le représentant du gouvernement attend par ailleurs les résultats définitifs des propositions de diversification industrielle, qui doivent être soumises par la direction de l’entreprise d’ici la fin de l’année.

(*) Le groupe Bosch investit près d’un milliard d’euros dans sa nouvelle usine de puces à Dresde. Bosch produira principalement des circuits intégrés pour applications automobiles et pour l’internet des objets. 700 personnes seront employées dans cette usine de production hautement automatisée.

Joel Born
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

1280 €

ONET LE CHATEAU - Dans le secteur très recherché Les Balquières - Maison 4 [...]

7500 €

parking dans copropriété sécurisée au Balquiere. Cet emplacement de parking[...]

540 €

ONET-LE-CHÂTEAU Secteur Les Balquières : Dans une résidence neuve, appartem[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?