Auto - Moto

3 Jours de la Truyère : l’élite européenne a rendez-vous à Entraygues-sur-Truyère

  • Le niveau sera relevé lors de ces trois jours de compétition, qui offriront encore une fois du spectacle.
    Le niveau sera relevé lors de ces trois jours de compétition, qui offriront encore une fois du spectacle. Archive J.-L.B. - Archive J.-L.B.
Publié le / Modifié le S'abonner
Avec pas moins de quatorze pilotes engagés dans la catégorie "Experts" et de nombreuses nouveautés, la dernière classique de la saison s’affirme comme l’épreuve phare du trial dans la région.

Pour cette ultime épreuve de la saison, Maxime Lafon et le Trial club de Saint-Mamet n’ont pas fait dans la demi-mesure puisque ce ne sont pas moins de 266 pilotes, dont 14 dans la catégorie phare, celle des "Experts" (un record pour l’épreuve), qui participeront à cette troisième édition des 3 jours de La Truyère. Toujours désireuse d’aller de l’avant, la structure a également concocté de nouvelles zones, onze au total, dont deux artificielles.

"Nous avons décidé d’implanter le trial au cœur des villes afin qu’un maximum de personnes puissent profiter du spectacle. En plus de la zone d’Entraygues, qui, comme d’habitude, clora chaque journée, celles, artificielles, d’Espeyrac, le samedi, et de Saint-Amans-des-Côts, le dimanche, accueilleront également les pilotes", explique Maxime Lafon. Mais les nouveautés ne s’arrêtent pas là.

"Nous avons également créé un classement par équipes. Quatorze formations sont engagées, avec des jeunes, des experts, des amateurs et des femmes. L’objectif est de renforcer la convivialité et l’esprit d’équipe", détaille-t-il.

Côté parcours

Le tracé 2018 de cette épreuve reste fidèle à sa réputation, celle d’un trial avec des zones très atypiques. Les pilotes effectueront trois étapes composées de dix-sept zones chacune. Le vendredi, c’est dans les gorges de la Truyère que les pilotes en découdront. Le samedi, ils auront rendez-vous tout au long des vallées de La Daze et du Lot avant de se rendre du côté de la Viadène le dimanche, avec des zones exceptionnelles sur le site de Bez-Bédène.

Côté sportif

Avec 266 concurrents engagés, donc, parmi lesquels les meilleurs pilotes français et européens, le spectacle promet d’être au rendez-vous pour cette conclusion de la saison 2018. La famille Gelabert sera représentée par Miquel et Aniol. Face à eux, le talentueux Jorge Casales défendra les couleurs de Vertigo.

Du côté tricolore, les deux meilleurs pilotes, Alexandre Ferrer (champion de France en titre) et Benoît Bincaz (vice-champion de France et vainqueur des 3 jours en 2017) se mêleront certainement à la lutte pour la victoire finale. Benoît Dagnicourt, assuré du titre de champion de France des Classiques, sera là pour assurer le spectacle et devrait régaler les spectateurs.

Chez les seniors, ce sont encore une fois les Berlatier père et fils qui auront la faveur des pronostics : Alexandre, le fils, en S1, et Philippe, le papa, en S2. Pour ce qui est des Aveyronnais, il faudra plus particulièrement suivre le n°125, Nathan Molinarie, du Moto club du Ségala, qui évoluera en S1.

Rendez-vous donc vendredi matin dès 7 h 30 pour trois jours de spectacle intense, avec, si les prévisions se confirment, une météo relativement clémente.

Réagir