Art

Rodez : les Amis du musée partent à la rencontre du cinéma japonais

  • Les Amis du musée autour du président Bernard Cayzac.
    Les Amis du musée autour du président Bernard Cayzac. Photo J.B. - CPA - Photo J.B. - CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Les Amis du musée Soulages proposent un grand week-end du film japonais du 8 au 11 novembre.

Le Japon a produit de grands auteurs. Il a produit aussi de grands réalisateurs. Le public ruthénois en retrouvera ou découvrira quelques-uns, à l’occasion du grand week-end du film japonais proposé par les Amis du musée Soulages, du 8 au 11 novembre, dans le cadre des 5e Rencontres Arts et cinéma. Ces rencontres auront lieu désormais tous les deux ans, en alternance avec la biennale des livres d’artistes, dont la première édition a connu un beau succès.

Au cinéma et à la médiathèque

Après une série de conférences, les Amis du musée Soulages proposent donc la projection de plusieurs films japonais, en résonance avec les Japonismes 2018 et l’exposition sur le mouvement Gutai, qui se termine ce dimanche 4 novembre.

Le premier film, Achille et la tortue de Takeshi Kitano, un cinéaste et un artiste aux multiples facettes, sera projeté jeudi 8 novembre, à 18 heures, à la médiathèque de Rodez. La projection sera suivie d’une rencontre-débat, animée par le plasticien ruthénois Jean-Jacques Valencak. L’entrée sera gratuite mais il n’y a qu’une cinquantaine de places de disponibles. Les deux projections du vendredi - La Ballade de Narayama, de Shohei Imamura, dans une version restaurée, et Avant que nous disparaissions de Kiyoshi Kurosawa - se dérouleront au cinéma CGR à 16 h 45 et 21 h, en présence du critique de cinéma, Thomas Baurez.

Thé et buffet japonais

La journée du samedi sera quelque peu particulière. Senses, le film fleuve (5 heures) de Yusuke Hamaguchi sera projeté lors de trois séances (à 14 h, 17 h, 20 h 45 ; 5,20 € par séance), entrecoupées de deux entractes, la première agrémentée d’un thé, la seconde d’un buffet de dégustation japonais. Enfin, ce mini-festival nippon se refermera le dimanche 11 novembre, toujours au CGR, à 10 h 45, avec le film d’animation de Mamoru Hododa, Miraï ma petite sœur. Un film à voir en famille, l’association offrant une place aux enfants de moins de 12 ans, accompagnés d’un adulte.

Réagir