Télé-médias

La Quinzaine des séries : "Ad Vitam" sur Arte, "22.11.63" sur TF1

  • "Ad Vitam" (6x52mn), le polar de SF signé Thomas Cailley ("Les Combattants"), cocréateur et réalisateur, arrive enfin sur Arte, à partir du 8 novembre.
    "Ad Vitam" (6x52mn), le polar de SF signé Thomas Cailley ("Les Combattants"), cocréateur et réalisateur, arrive enfin sur Arte, à partir du 8 novembre. Courtesy of Arte - Courtesy of Arte
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(AFP) - "Ad Vitam", la série de Thomas Cailley arrive sur Arte, "22.11.63" d'après le roman de Stephen King sur TF1 et "Aux Animaux la guerre" d'après l'ouvrage de Nicolas Mathieu sur France 3, dans cette Quinzaine des séries.

- L'enfer des immortels -
"Ad Vitam" (6x52mn), le polar de SF signé Thomas Cailley ("Les Combattants"), cocréateur et réalisateur, arrive enfin sur Arte, à partir du 8 novembre.

Le pitch donné par Thomas Cailley à l'AFP : "On est dans une société où la mort a été vaincue, où en tout cas, la vie est prolongée indéfiniment. On a trouvé un moyen de régénérer les cellules. Les corps de plusieurs mineurs, qui se sont suicidés vont être retrouvés. Darius, un flic de 120 ans, va enquêter."

Ce policier, incarné par Yvan Attal, va collaborer avec Christa (Garance Marillie), jeune femme désabusée d'une vingtaine d'années internée dans un centre psychiatrique pour avoir elle-même attenté à ses jours.

- Dévier le cours de l'histoire -
La série "22.11.63", créé par Bridget Carpenter, d'après le roman éponyme (2011) de Stephen King qui l'a produite, est programmée sur TF1 à partir du 4 novembre. Ce thriller politique en huit épisodes avait déjà été diffusé sur la plateforme américaine Hulu en 2016 et en France sur Canal+ en 2017.

Un professeur de littérature, incarné par James Franco, dans une petite ville du Maine découvre dans un restaurant, tenu par un vieil ami, où il a ses habitudes, une brêche spatiotemporelle, ouvrant sur une seule date : le 21 octobre 1960 à 11h58.

Son ami, malade, lui révèle la mission qu'il ne pourra pas honorer et veut lui confier : déjouer l'assassinat du président John Kennedy par Lee Harvey Oswald le 22 novembre 1963 à Dallas...

- Désespoir ouvrier -
France 3 propose à partir du 15 novembre "Aux Animaux la guerre" (6 x52 mn), drame social, avec Roschdy Zem, Olivia Bonamy, Rod Paradot, adapté du roman du même nom, par son auteur Nicolas Mathieu, coécrite avec Alain Tasma qui l'a réalisée.

A l'écoute d'ouvriers désespérés prêts à commettre l'irréparable à la suite de la fermeture de leur usine dans les Vosges, une inspectrice du travail s'échine à sauver ceux qui peuvent encore l'être.

- Trafic mexicain -
"Narcos: Mexico", la quatrième saison du thriller policier en dix épisodes, créé par Eric Newman et Doug Miro, sera disponible à partir du 16 novembre.

La naissance et l'ascension du Cartel de narcotrafiquants de Guadalajara dans les années 1980.

- Mathieu Amalric et Eddy Mitchell -
Après leur film "Les Méduses" (Caméra d'or, 2007), le romancier Etgar Keret, cinéaste et scénariste et son épouse Shira Geffen, elle-même scénariste et réalisatrice, tous deux Israéliens, créent la mini-série "L'Agent immobilier" pour Arte dont le tournage à Bruxelles et en région parisienne vient de débuter et se poursuivra jusqu'au 4 décembre.

Comédie dramatique en quatre épisodes, Mathieu Amalric y incarne un raté qui hérite à la mort de sa mère d'un immeuble au coeur de Paris. Il doit s'occuper de son père (Eddy Mitchell) qui vit mal le décès de son épouse mais entend bien jouir de son héritage mais une locataire va lui rendre les choses difficiles.

- Gaumont, Netflix et les Barbares -
La toute récente filiale allemande de Gaumont a lancé la production de "The Barbarians", une série allemande historique pour Netflix. Le tournage de ses six épisodes débutera l'été prochain. L'action se déroule lors de la bataille de Teutobourg en l'an IX après JC, au cours de laquelle les Germains ont résisté avec succès à l'envahisseur romain.

Réagir