Athlétisme

Le Stade Rodez déploie ses antennes

  • Les licenciés luco-primaubois présents au cross de Gourdon.
    Les licenciés luco-primaubois présents au cross de Gourdon.
Publié le / Modifié le S'abonner
Depuis 1935, le Stade Rodez athlétisme, un des plus anciens clubs du Ruthénois, propose une activité tous azimuts.

Toutes les disciplines sont présentes au sein du Stade Rodez athlétisme, qui a su durant 83 ans, au gré des évolutions ou des nouvelles spécialités (marche nordique, athlé loisirs, trail), se frayer un chemin dans le monde des associations sportives. De cette petite structure, à l’époque sous la houlette du fondateur qu’a été Henri Méravilles, et avec quelques licenciés au début, la structure a su évoluer et s’adapter. Aujourd’hui, avec près de 450 athlètes référencés officiellement, l’ambition de passer le cap des 500 licences reste en point de mire des dirigeants, entraîneurs et officiels.

Du Lévezou à Marcillac

Mais pour en arriver là, l’équipe en place n’a pas hésité à utiliser les solutions qui se sont présentées à elle.

Une première section locale a été créée sur le Lévezou, en accord avec le club omnisports de "Courir en Lévezou". Avec Olivier Guichard, la cheville ouvrière des bords du lac de Villefranche-de-Panat, une trentaine de jeunes (un peu moins cette saison) découvrent annuellement ce qui demeure le premier sport olympique.

Ensuite, en liaison avec Athlé Vallon, qui rayonne sur le vallon de Marcillac et ses alentours, et grâce à l’impulsion de Jean-Louis Reynès et Chantal Bois, ce fut la mise en place de la seconde section. Aujourd’hui avec le duo Hervé Blanc et Rémy Schlosser à la tête, près de soixante jeunes et adultes ont pris le chemin du stade ou autres lieux de pratique de l’athlétisme.

Et depuis le 1er septembre, c’est une troisième section qui est venue s’arrimer à la structure sang et or. En complicité avec les époux Cavalié, Gwilaine et Hélian, une nouvelle antenne a éclos en conformité avec les règlements fédéraux. Il s’agit de Luc-Primaube athlétisme (LPA), qui a vu les jeunes athlètes de CPLP, mais aussi de nouvelles inscriptions, prendre des couleurs plus ruthénoises. Forte d’une centaine de membres à ce jour, ce 3e échelon annexe du Stade Rodez va sous peu évoluer sur les nouvelles installations qui sont en cours de création au stade municipal de Luc.

Le Stade Rodez Athlétisme entend bien devenir un des clubs majeurs de la région Occitanie en tenant compte de ses moyens. Le savoir-faire existe au sein du club, et les projets d’organisation germent. Le côté sportif est favorisé avec la mise en place d’un encadrement salarié pour répondre aux attentes des athlètes. La formation est aussi un des atouts du club.

À quelques jours de l’assemblée générale qui est fixée au vendredi 23 novembre, les feux sont au vert même si la prudence doit rester toujours en éveil.

Réagir