Agglo

Rodez : le parc des expos sera géré par un prestataire privé

  • Jean-Philippe Sadoul attend la population de l’agglomération ce soir à 20 heures, à Luc, pour une concertation publique.
    Jean-Philippe Sadoul attend la population de l’agglomération ce soir à 20 heures, à Luc, pour une concertation publique. José Antonio Torres - José Antonio Torres
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Le conseil d’Agglomération a délibéré pour mettre le futur parc des expositions de Malan en délégation de service. Il reste propriétaire des murs et choisit le délégataire en juin 2019.

Le conseil d’agglomération a débuté hier par une minute de silence à la mémoire de Pascal Filoé, directeur adjoint des services de la mairie de Rodez, assassiné en septembre dernier. Suite à ce moment très émouvant où Christian Teyssèdre, président de l’Agglo, a rendu un vibrant hommage au fonctionnaire, 35 dossiers ont été passés en revue. Le plus important d’entre eux est bien entendu le parc des expositions de Malan. Les élus de l’Agglo ont entériné la façon dont la collectivité souhaite gérer la future structure. Sans surprise et à l’unanimité, ils ont fait le choix de recourir à une délégation de service public dit de "type fermage concessif". "Le mode de gestion directe est compliqué car ce n’est pas notre métier. Nous avons visité plusieurs parcs d’exposition en France, ils fonctionnent quasiment tous en délégation de service. Ils sont gérés par des prestataires. Ces professionnels ont de l’expérience et font de l’événementiel tout en maîtrisant les enjeux commerciaux", a justifié Jean-Philippe Sadoul, vice-président de Rodez Agglo.

Choix du délégataire en 2019

Pour ne pas avoir à subir de pertes financières ou hériter d’une gestion lourde, l’Agglo évitera également des services ad hoc comme les syndicats mixtes. En réalité, elle n’aura plus qu’à passer un contrat avec les professionnels intéressés par le parc et encaisser les redevances.

La collectivité restera bien sûr propriétaire des murs et prendra des sanctions, en cas de non-respect du contrat la liant au prestataire. Le choix du délégataire est prévu par les élus à l’horizon de juin 2019.

En attendant, la population de Rodez Agglomération est invitée ce soir à Luc. Jean-Philippe Sadoul, par ailleurs maire de la ville, proposera une concertation publique à 20 heures. Le public pourra découvrir, dans le détail, le futur fonctionnement de l’équipement, appelé "à faire rayonner Rodez et l’Aveyron à travers tout ce que l’on sait faire en matière gastronomique et autres", a rappelé l’édile.

 

Retrouvez le compte rendu des autres dossiers débattus dans nos prochaines éditions

Réagir