Patrimoine

Villefranche-de-Rouergue : le château du Trioulou labellisé

  • La présidente des Vieilles Maisons françaises, Françoise-Marguerite de Barrau, a posé la plaque labellisant le château du Trioulou, propriété de Frédéric et Marie-Laurence Beutter (à droite).
    La présidente des Vieilles Maisons françaises, Françoise-Marguerite de Barrau, a posé la plaque labellisant le château du Trioulou, propriété de Frédéric et Marie-Laurence Beutter (à droite).
  • Le château du Trioulou, une belle bâtisse
    Le château du Trioulou, une belle bâtisse
Publié le / Modifié le S'abonner
Sur la commune de Sainte-Croix, l’édifice est remarquable. Ses nouveaux propriétaires ont mené une rénovation de qualité, reconnue par l’attribution d’un label rare par les Vieilles Maisons françaises.

Le château du Trioulou, en bordure de la route Villefranche-Cajarc, sur la commune de Sainte-Croix, date du XIVe siècle. C’est là une demeure chargée d’histoire. "Et même une partie de l’histoire politique de la France s’y est peut-être décidée. C’était pendant la IIIe République, quand le propriétaire Émile Maruéjouls, ministre des Travaux publics de la France (1902) et député, y accueillait le président Deschanel", dévoile Pierre Nadal, qui aura été aussi maître du château.

Depuis 2015, le Trioulou appartient à Frédéric et Marie-Laurence Beutter, qui ont entrepris de le restaurer et pour cela fait appel à des entreprises artisanales du Villefranchois. Pour un résultat remarquable. Ils viennent d’en être récompensés par l’attribution du label Vieilles Maisons françaises. "Quinze labels VMF ont été décernés cette année au niveau national, dont un seul en Occitanie, celui du Trioulou", s’est plu à relever la préfète Catherine Sarlandie de la Robertie, qui a présidé vendredi à la cérémonie de remise et d’accrochage de la plaque. "Ce label récompense depuis 51 ans des édifices de grand intérêt pour l’histoire de l’art", a souligné la représentante de l’État.

Une visite des pièces du Trioulou en atteste. "Toutes les demandes de labellisation ne sont pas acceptées", avait auparavant indiqué la présidente des Vieilles Maisons françaises, Françoise-Marguerite de Barrau. Frédéric et Marie-Laurence Beutter se sont portés acquéreur du Trioulou car ils sont amoureux des villes pierres. Madame est aussi originaire de l’Aveyron (Laissac) et une partie de la famille vit aujourd’hui en Rouergue. "Nous ne sommes pas vraiment propriétaires, mais simples dépositaires", lâche Frédéric Beutter, en appelant à l’humilité. Il fait part aussi d’un esprit d’entreprise et d’un souci de transmission et d’accueil. À ce titre, le couple, parents de sept enfants, a intégré un groupe national, Votre Château de famille, qui leur permet de louer le Trioulou pour différents rassemblements (réunions de famille, mariages, séminaires). "Un exemple de modèle économique événementiel", note la préfète, pour qui "le patrimoine ne doit pas être une charge mais un atout". Les élus, Raymond Bonestèbe, maire de Sainte-Croix ; Jean-Pierre Masbou, conseiller départemental, et Jean-Sébastien Orcibal, conseiller régional, ont aussi insisté sur cette importance du patrimoine pour le territoire. Le Trioulou en est un bel exemple.

Réagir