Aubrac

Montpeyroux : un veau tué sur l'Aubrac, le loup mis en cause ?

  • Veau tué : nouvelle attaque présumée du loup ?
    Veau tué : nouvelle attaque présumée du loup ?
Publié le / Modifié le S'abonner
Un éleveur de Montpeyroux a fait la macabre découverte mercredi matin. Des prélèvements ADN ont été réalisés pour identifier le prédateur.

Macabre découverte ce mercredi matin pour Jean Neyrolles, éleveur à Montpeyroux, en constatant son veau né l’avant-veille gisant dans son pré. "Le loup est incompatible avec l’élevage, qu’il soit fermé dans des parcs et tout le monde en profitera, là ce n’est pas le cas. Nos animaux font partie de notre vie. Sa mère s’appelle Savane, son père Génial, et on s’apprêtait à baptiser le veau qui était en pleine forme la veille et avait bien tété", confie l’éleveur, en désarroi. Et de souligner les efforts consentis auprès des institutions et du grand public : "On ouvre nos fermes, on ne met pas de pesticides pour le bien-être et le plaisir du consommateur, on débroussaille les chemins pour que les gens viennent chez nous, on explique notre métier qui existe depuis la nuit des temps, on respecte tout le monde, on demande que l’on nous respecte aussi".

Un décalage entre la réalité du terrain, la réglementation en cours et l’opinion, qui oblige l’éleveur avec l’appui de Cercle 12 à envoyer les prélèvements d’ADN pour rechercher l’identité du prédateur par un laboratoire d’analyses génétiques agréé aux normes européennes auprès des tribunaux, en… Allemagne. "L’attaque est probablement celle d’un loup vue la zone géographique et le procédé de perforation à l’abdomen. Les veaux sont souvent couchés au repos à l’écart de leur mère, c’est pourquoi les loups ne les attaquent pas systématiquement à la gorge comme ils le font généralement sur les brebis. De plus, les loups consomment souvent les viscères des jeunes veaux car elles sont pleines de lait ou de caillé", explique Mélanie Brunet, coprésidente de Cercle 12 et de la fédération nationale du pastoralisme créée en juin dernier. Et de conclure : "Des témoins ont souvent vu des loups ces dernières semaines sur l’Aubrac et dans le département voisin de la Lozère, six veaux en 15 jours ont été tués ".

Olivier Courtil
Réagir