Beauregard : un remarquable travail de mémoire

  • De droite à gauche : Léonard Cavaroc, Samuel Bayard et deux autres élèves de 3e.
    De droite à gauche : Léonard Cavaroc, Samuel Bayard et deux autres élèves de 3e.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Léonard Cavaroc et Samuel Bayard sont deux jeunes passionnés d’histoire, notamment des deux guerres mondiales du XXe siècle.

Pour le centième anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, ils ont motivé leurs camarades de la classe de 3e du lycée Beauregard pour s’investir dans un projet d’exposition.

Ainsi, jusqu’à demain, le patio de l’établissement d’enseignement accueille une présentation de différents objets de la Première Guerre : des douilles d’obus, des baïonnettes, des grenades, un casque, des plaques commémoratives, des jumelles, un téléphone du front, des cartes postales d’époque.

Samuel est originaire de l’Oise et a passé les sols de sa région au détecteur de métaux. Il a aussi fait des achats sur des brocantes.

"J’ai toujours été attiré par cette période. Chaque objet a une histoire", explique-t-il. "J’aime bien me souvenir de mes ancêtres et savoir ce qu’ils ont fait", note pour sa part Léonard, originaire de Montbazens, pour expliquer sa passion. "Nous sommes fiers de vous pour le travail de mémoire que vous avez mené", les a félicités le directeur du lycée Saïd Lawal.

Le président du conseil d’administration, Olivier Sérieye, a aussi salué cet "exceptionnel travail de mémoire".

Il a été réalisé avec le concours de Sandrine Canivenq, professeur d’histoire, et le partenariat du Souvenir français, de l’Onac (qui a prêté une exposition) et de la Société des médaillés de la Légion d’honneur.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

107000 €

Ancien établissement hôtelier de 400 m² environ et deux maisons attenantes [...]

10000 €

Terrain de 585 m² avec CU positif pour construction d' une maison d'habi[...]

530 €

A LOUER TRES BEL APPARTEMENT DE TYPE 3 AVEC BELLE VUE DEGAGEE PLACE NOTRE [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir