Les Français préfèrent s'offrir du saumon fumé de qualité, quitte à en manger moins

  • Les Français préfèrent s'offrir du saumon fumé de qualité, quitte à en manger moins
    Les Français préfèrent s'offrir du saumon fumé de qualité, quitte à en manger moins Barbara Dudzińska / Istock.com / Barbara Dudzińska / Istock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(Relaxnews) - L'année dernière, les ventes de saumon fumé ont augmenté en valeur de 0,3% par rapport à 2016, mais ont reculé de 2,9% en volume, rapporte ce mardi 13 novembre un bilan des Entreprises du traiteur frais qui conclut à une montée en gamme des préférences des consommateurs pour ce produit raffiné. 

Les Français sont les plus gros consommateurs de saumon fumé en Europe, après les Allemands. Plus de 32.721 tonnes ont été mises sur le marché l'année dernière, dont plus de la moitié est consommée à domicile. Ils en ont acheté près de 18.000 tonnes en hypermarchés et auprès des autres canaux d'achat. Par ailleurs, 66,9% des consommateurs s'offrent ce petit plaisir fondant en moyenne plus de quatre fois dans l'année, en piochant dans les références du libre-service. 

En matière de goût, leur préférence se porte de plus en plus sur les saumons fumés de qualité. Les volumes de saumon fumé premiers prix ont en effet reculé de 12,7% en 2018. Dans le même temps, toujours en 2018, sur une année, les ventes en valeur ont augmenté de 0,8% tandis que les volumes ont chuté de 6,3% entre octobre 2017 et octobre 2018.

A noter que près des trois quarts (74,7%) des saumons fumés vendus en France ont été travaillés par des ateliers français. La grande majorité des poissons sont issus de l'élevage, provenant d'abord de la Norvège (60%), sinon d'Ecosse (24%) et d'Irlande (4%). Seuls 9% des saumons fumés sont d'origine sauvage en France, pêchés surtout en Alaska. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir