Circulation - Déplacements

Espalion : une pétition contre la vitesse excessive

  • Radars pédagogiques et contrôles routiers sont espérés pour faire respecter la limitation de vitesse à 50km/h sur l'avenue d'Estaing.
    Radars pédagogiques et contrôles routiers sont espérés pour faire respecter la limitation de vitesse à 50km/h sur l'avenue d'Estaing. OC -
Publié le / Modifié le S'abonner

Un collectif a remis une pétition au maire d'Espalion pour dénoncer le non respect du 50km/h avenue d'Estaing.

 

Alors que se profile l'ouverture du contournement d'Espalion annoncée le 14 décembre prochain, un collectif des riverains de l'avenue d'Estaing et des lotissements avoisinants vient de remettre une pétition à Eric Picard, maire d'Espalion, pour signifier leur ras-le-bol des excès de vitesse sur ce secteur de la ville. "Beaucoup trop de véhicules circulent à des vitesses bien au-delà des 50km/h, rendant dangereux les déplacements des habitants de cette partie de la ville ainsi que ceux des cyclistes et des piétons!", constate le collectif. Et d'ajouter que cette colère n'est pas une première pour expliquer la mise en forme d'une pétition : "Depuis plusieurs années, multitudes de protestations et de courriers restent sans suite, les maires se succèdent et rien ne se fait ! Il est inadmissible que les demandes de sécurité pour les habitants ne soient pas prises en compte".

Outre le volet sécuritaire, le collectif met en avant les nuisances sonores et la dégradation de la chaussée. Pour ces raisons, le collectif énonce quelques pistes de réflexion : "Il serait bien que dans un premier temps, des radars pédagogiques et des panneaux de rappel 50km/h soient installés, une présence plus fréquente de la gendarmerie serait nécessaire"

Ce mécontentement semble avoir été entendu - et compris - par le maire d'Espalion lors de la remise de la pétition. "Nous annoncerons lors du prochain conseil municipal la mise en place de deux radars pédagogiques pour prévenir dans les deux sens de circulation et nous avons demandé à la gendarmerie d'effectuer des contrôles de vitesse". Le maire demande à prendre son mal en patience en rappelant l'ouverture imminente de la déviation d'Espalion. " La déviation provoquera une chute de la circulation sur cet axe routier où passent actuellement 800 camions et entre 6000 à 7000 véhicules légers". Eric Picard annonce enfin un arrêté poids-lourds qui accompagnera l'ouverture de la déviation d'Espalion. Et de conclure, au-delà des mesures : "Le comportement va changer". Avec la déviation...et la peur du gendarme.

L'immobilier à Espalion

72300 €

Situé au dernier étage dans une résidence avec ascenseur, appartement de ty[...]

175000 €

Nous vous présentons cette maison de Type 5 construite en 2009. Elle possèd[...]

148000 €

Dans un quartier calme avec vue sur le Lot, à voir cette grande maison en p[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir