Vie quotidienne

Le plan de stationnement remodelé

Abonnés
  • En vert apparaissent les secteurs riverains. Les “H” matérialisent les horodateurs.
    En vert apparaissent les secteurs riverains. Les “H” matérialisent les horodateurs.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Après dix mois de reprise en main du système, la Ville corrige sa copie pour le 1er janvier 2019.

Sacré casse-tête. Satisfaire les commerçants, éviter les ventouses, permettre de s’arrêter, quinze minutes ou trois heures, sans oublier les riverains. En janvier, la mairie a tenté une réponse à cette équation. Dix mois plus tard, l’heure est aux ajustements. "Le nouveau système remplit les deux objectifs : retrouver des places disponibles dans l’hyper centre, en évitant les ventouses, tout en fixant un tarif plutôt bas d’un euro par heure, commente l’élu responsable du stationnement, Patrice Gineste. Il faut donner le temps aux habitudes de changer. Mais je veux dire aux Millavois qu’il y a des solutions : celui qui s’arrête faire une course peut utiliser les arrêts minute gratuits, celui qui vient pour 2 heures peut trouver facilement de quoi se garer en zone rouge, et celui qui vient passer la journée peut choisir de s’éloigner pour trouver un parking gratuit, d’utiliser les “miniparks” ou les parkings souterrains. Et pour tous les autres, les abonnements à 60 € sont attractifs."

50 % des "miniparks" pour les abonnés

Suite à des pointages estivaux selon lesquels les "miniparks" de la Sernam (109 places) et de la Condamine (68 places) ne sont que très rarement saturés, la part réservée aux abonnés augmente. Ainsi, de 20 %, elle passe à 50 %. Les autres usagers sont également les bienvenus.

"Les Millavois n’y pensent pas forcément, explique Patrice Gineste. Mais ces "miniparks" sont gratuits la première demi-heure. On y entre sans ticket puisque la plaque d’immatriculation est lue par une caméra au niveau de la barrière.

Il n’y a que si l’on dépasse la demi-heure qu’il faut aller à l’horodateur s’identifier, en entrant sa plaque, pas besoin de ticket. Et ils sont gratuits avant 9 heures, entre midi et deux, et après 19 heures. Le système, que nous avons largement simplifié, est très facile."

1 nouveau parking pour les abonnés

Le parking Delpuech, rue du Champ-du-Prieur, 42 places sur 90 sont réservées aux abonnés. Et ce, pour répondre à la saturation, entre autres, du boulevard Richard.

4 secteurs pour les riverains

Des cartes d’abonnement réservées aux riverains (au nombre de 56) viennent d’être mises en vente, au même tarif de 60 € (lire par ailleurs). Elles donnent accès à quatre secteurs réservés : Bion-Marlavagne, Tine, Sacré-Cœur et le bas du Boulevard Gambetta (après l’embranchement du parking souterrain La Capelle).

2 heures en centre-ville

Les automobilistes gagnent une demi-heure sur le stationnement en hyper-centre (zone rouge) avant de voir tomber l’amende de 20 €. Les tarifs restent inchangés, par contre. L’amende est ramenée à 15 € si elle est payée dans les quatre jours. Elle peut l’être directement à l’horodateur. à noter que le disque (disponible en grandes surfaces) est obligatoire sur les arrêts bleus, gratuits mais limités à 15 minutes.

L'immobilier à Millau

260 €

En centre-ville, Studio avec coin nuit séparé. Proche de toutes commodités.[...]

1000 €

T5 en Résidence avec ascenseur - Grand T5 traversant de 119m², idéalement s[...]

490 €

T3 situé au 1er étage d'un petit immeuble neuf et proche du centre-ville - [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir