Social

"Gilets jaunes" : l’action devrait se poursuivre lundi matin

  • Les "gilets jaunes" annoncent la reconduction du mouvement lundi matin, notamment au rond-point des Molinières, commune de Calmont, non loin de la 2x2 voies qui mène à Rodez.
    Les "gilets jaunes" annoncent la reconduction du mouvement lundi matin, notamment au rond-point des Molinières, commune de Calmont, non loin de la 2x2 voies qui mène à Rodez. JAT / JAT
Publié le / Modifié le S'abonner
Alors que le mouvement protéiforme aurait dû prendre fin samedi soir, certains ont joué les prolongations hier afin d’être "mieux entendus". Selon les déclarations des "gilets jaunes" notamment via les réseaux sociaux, les blocages reprendront lundi matin.

À 71 ans, Bernard a participé ce week-end à ses premières manifestations. C’est le prix du carburant, catalyseur de cette lutte, qui l’a décidé… mais pas uniquement. "Le prix de l’essence, oui, bien sûr, mais moi je roule peu. Je suis solidaire sur ce point, mais c’est surtout la situation financière des Français et plus précisément le sort que le gouvernement réserve aux aînés qui m’ont motivé", explique le retraité.
"J’y suis retourné hier pour que nous soyons mieux entendus par le gouvernement", reprend Bernard après avoir "visité", samedi et dimanche, plusieurs points de blocage au guidon de sa moto. "Je garderai un très bon souvenir de mes premières manifestations", s’amuse le retraité, "d’abord pour la grande convivialité mais aussi parce que j’ai eu l’impression que nous pourrons peser sur ce débat à l’avenir".

"Millau se maintient, on reste là !", déclarait, dimanche soir une manifestante aux abords du viaduc. "On va rester là cette nuit (ndlr, la nuit de dimanche à lundi) et,lundi, on espère être rejoint par les chauffeurs routiers pour poursuivre le blocage de l’autoroute, poursuit-elle. Les “gilets jaunes” de Saint-Affrique nous ont rejoints et nous attendons de voir si Sévérac et Rodez veulent bien se rallier aussi."

Aucun incident majeur n’était à déplorer dimanche, hormis ici et là quelques invectives entre esprits échauffés. Rappelons que samedi, un homme ivre, qui avait forcé un barrage à Millau, a été placé en garde à vue. Et à Villefranche-de-Rouergue, un homme a été entendu à la gendarmerie pour des invectives à l’encontre des forces de l’ordre.
Dimanche, en début de soirée, quatre points de blocage étaient encore actifs. Alors que les "gilets jaunes" entendent poursuivre leur action aujourd'hui, la préfecture indique cependant ne pas avoir reçu de déclaration de mouvement en Aveyron.

Les "gilets" de retour lundi matin

Si dix points de blocages avaient repris du service dimanche  matin, quatre étaient toujours actifs en début de soirée : Millau (Saint-Germain), Sébazac , Calmont (Molinières), et Luc-la-Primaube (Etoile).

Dimanche soir, via les réseau sociaux, les "gilets jaune"s affirmaient vouloir reconduire le mouvement lundi matin. ils annoncent notamment le blocage du rond-point des Molinières, à l'entrée de la 2x2 voies menant à Rodez, dès 8 heures du matin. L'accès à la préfecture aveyronnaise, en provenance de Baraqueville, devrait donc particulièrement difficile.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir