Les Ruthénois sur courant alternatif

  • Rodez n’a pas eu la partie facile.
    Rodez n’a pas eu la partie facile. JAT
Publié le

Alors qu’ils menaient, logiquement, 27-11 à l’heure de jeu en ayant la main sur le ballon, Mathieu Roca et ses partenaires ont joué à se faire peur. Tant et si bien (si mal plutôt !) que Céret est passé devant (28-27, 80e). Il a fallu un essai plein de rage de Benoît André dans les arrêts de jeu pour donner la victoire à Rodez.

Le talonneur Benoît André s’est couché et tout le stade s’est levé ! Un essai de l’ancien Decazevillois, entré à la place de Dimitri Théron, a ainsi donné la victoire à Rodez (34-28), hier après-midi à Paul-Lignon, alors que le chronomètre indiquait la 84e minute. Céret est revenu de (très) loin, passant (tout) près du succès. Menés 17-8 à la pause, encore plus en retard à la 55e (27-11), Florian Denos et ses partenaires ont inscrit deux essais en moins de sept minutes (Coma à la 67e et Melaine, fraîchement entré, à la 74e) pour venir chatouiller les talons de leurs adversaires. Les Catalans ont même frappé plus fort quelques minutes plus tard (80e). Tandis qu’une pénalité de Clément Baldy-Martin a heurté le poteau, la relance de Margail, qui avait "bouffé la feuille" un peu plus tôt, a été bonifiée par Colom, qui a converti une pénalité de 47 mètres en face. Les hommes de Nicolas Grelon et Christian Bramon ont levé les bras au ciel, pensant tenir leur troisième victoire de la saison, la première à l’extérieur. Ils se contenteront finalement du bonus défensif. Des regrets certes mais probablement une leçon à retenir...

Coup de mou à l’heure de jeu

De leur côté, les Ruthénois ont été alimentés en courant alternatif. Mis sur orbite par un essai de "filou" de Nicolas Tachat, sur une combinaison en touche initiée par Dimitri Théron (7-0), dès la 3e minute, ils ont connu quelques passages à vide, permettant aux Cérétans de rester dans le coup. Du coup, alors qu’ils ont globalement dominé les débats lors du premier acte, ils ont atteint la pause avec un petit matelas de neuf unités (17-8). Et encore, le centre anglais Williams a plongé dans l’en-but uniquement à la 40e après une passe millimétrée d’Aigoui.

Les agrumes ont donné des vitamines aux protégés d’Arnaud Vercruysse. S’appuyant sur les impacts de Tiatia, de Théron ou encore de Tachat, exploitant judicieusement une supériorité numérique après le carton jaune infligé à Pomponio, ils se sont don- nés de l’air avec un essai de Bester, transformé par Baldy-Martin (27-11, 55e), se dirigeant vers une victoire facile.

C’était sans compter sur un coup de mou des Ruthénois qui, combiné au réveil des Catalans (ils ont remis du rythme), a offert un final haletant et un scénario difficile à imaginer à l’heure de jeu... Et on connaît la suite !

 

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

442 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T2bis situé en coeur de vil[...]

339 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces à 2 minutes du cen[...]

680 €

Place Emma Calvé. Appartement de type 3, dans résidence sécurisée, avec asc[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?