Sociéte

L’opération "Cœur de village" va renforcer l’attractivité du bourg

  • Guy Marty a présenté l’opération « Cœur de village » au président du conseil départemental, aux conseillers départementaux et aux autres maires du canton Villeneuvois et Villefranchois.
    Guy Marty a présenté l’opération « Cœur de village » au président du conseil départemental, aux conseillers départementaux et aux autres maires du canton Villeneuvois et Villefranchois.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les vingt maires du canton villeneuvois et villefranchois se sont retrouvés mardi après-midi, à Martiel, à l’invitation des conseillers départementaux, Gisèle Rigal et Jean-Pierre Masbou, qui recevaient aussi le président du conseil départemental Jean-François Galliard. "C’est un moment privilégié pour moi que d’être ainsi avec les élus communaux", appréciait ce dernier. "Nous sommes tous sur le même bateau. Alors que l’État est dans une politique de constatation, nous devons être dans une politique d’attractivité", a-t-il expliqué, insistant sur la nécessité de lutter contre la métropolisation. "Un jour, nous aurons un exode urbain, comme nous avons connu un exode rural", veut croire Jean-François Galliard. "Nous devons être prêts et devons apprendre à accueillir les gens, et surtout les jeunes populations", a-t-il souligné, avant de décliner le programme "Agir pour le département", avec en premier lieu des actions en faveur de l’habitat.

Bel exemple pour renforcer l’attractivité de nos territoires, c’est l’opération "Cœur de village", initiée par la municipalité de Martiel (il en a été mené aussi une à La Capelle-Balaguier). Guy Marty a guidé le président du conseil départemental et les autres maires sur le chantier, ouvert il y a un peu plus d’un mois et qui doit se terminer en mai-juin. Scindé en trois tranches, il porte sur la réfection et l’enfouissement de réseaux, le traitement des revêtements et la sécurisation des abords de la salle des fêtes. "Sur quinze propriétaires d’habitations au centre du village, huit ont plus de 80 ans. Nous voulons redonner une âme au cœur du village", indique Guy Marty, dont la municipalité veut que le cœur de Martiel retrouve son identité ancienne. L’investissement s’élève à 350 000 € TTC, dépense pour laquelle la commune a obtenu 70 % de subventions.

GDM
L'immobilier à Martiel

196000 €

Ancienne école (1940) réhabilitée en habitation comprenant, en rdc, deux va[...]

235000 €

A quelques minutes de Villefranche dans hameau paisible, beaucoup de charme[...]

15000 €

Situé sur la commune de Martiel , terrain plat de 1949m² . Eau et électrici[...]

Toutes les annonces immobilières de Martiel
Réagir