La première pierre de la Maison de santé posée le 26 novembre

Abonnés
  • La maison de santé est actuellement au stade des travaux de fondations.
    La maison de santé est actuellement au stade des travaux de fondations. JAT / JAT
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le chantier de la maison de santé, au Faubourg, a démarré avec beaucoup de retard sur le calendrier prévisionnel. Cependant, Rodez Agglo, maître d’ouvrage espère bien le rattraper rapidement.

Le 26 novembre, Rodez Agglo, maître d’ouvrage, posera la première pierre de la future maison de santé pluridisciplinaire au Faubourg. Une bonne nouvelle pour ce chantier qui a pris beaucoup de retard. En effet, la collectivité qui pensait la voir sortir de terre courant 2 018 et début 2019 devra prendre son mal en patience. Les 61 professionnels menés par le Dr Vieillescazes, à l’origine de cette initiative (validée entre-temps par l’ARS), devront aussi faire preuve de patience, avant de déménager dans les nouveaux locaux.
Rappelons que la découverte d’un millier d’ossements humains, sous le parking entourant l’église du Faubourg a stoppé net le chantier en avril 2017. La découverte de ces ossements provenant de l’ancien cimetière (pourtant fouillé), a débouché sur une modification du projet. Au lieu d’un parking souterrain, sur deux niveaux, ce sera finalement un parking en plein air qui sera proposé.
Le reste du projet ne change pas.
La maison de santé (adossée à celle d’Onet-le-Château actuellement hors d’eau), sera conçue sur une superficie de 1 409 m2.L’investissement global pour la requalification du Faubourg englobant la maison de santé de Rodez était estimé à une sommme allant  « de 4 à 5 M€», confiait le président de l’agglomération, en janvier 2016. Le coût du bâtiment est estimé, quant à lui, à 2 573 000 € (HT).
La contrainte de construire un parking en plein air plutôt que souterrain devrait faire baisser la facture, à l’arrivée.
Actuellement, le chantier est en préparation  (pose des cabanes, sanitaires, neutralisation et raccordement des réseaux chantier, palissade, abattage des arbres etc.)

Un quartier désenclavé

Au niveau du gros œuvre, le terrassement des fouilles de fondation et le bâtiment ont été réalisés, tandis que les dallages et les « voiles béton » du bassin de la piscine pour les kinés ont été mis en place. Les entreprises posent actuellement les longrines de béton sous le bâtiment (structures métalliques).
En attendant, le projet global, qui ne pourra démarrer qu’une fois la maison de santé lancée, comprend plusieurs éléments.  Et contrairement à la configuration actuelle, le Faubourg se veut plus ouvert. Le désenclavement de ce quartier historique passera par exemple par un accès direct entre la maison de santé et le centre des impôts. Un cheminement sera créé ainsi qu’un espace vert pour la convivialité des habitants.
Le marché hebdomadaire du vendredi, actuellement placé sur l’esplanade de la Maison des associations, sera non seulement conservé mais plus visible. Il prendrait place sur une voie parallèle à l’avenue Tarayre. Cette requalification fera de ce site « un quartier méconnaissable » disait le président de l’Agglo, lors de la présentation du projet. C’est donc un euphémisme que de dire que la requalification est très attendue par les habitants du Faubourg.
 

Jusqu'à l'été 2019

Actuellement, les entreprises en place poursuivent le gros œuvre : plancher haut du vide sanitaire, voiles du rez-de-chaussée, planchers haut du rez-de-chaussée et premier étage, élévation des premiers et deuxièmes étages : jusqu’au printemps 2019.
Ensuite, elles s’attaqueront aux réseaux (humides et secs), au terrassement, à l’enrobé, aux bordures, aux dallages de pierres, ainsi qu’aux deux parkings et au chemin piéton. La finalisation est prévue au printemps - été 2019.
La charpente bois, l’étanchéité, la couverture, les menuiseries extérieures et le ravalement sont prévus pour le printemps 2019.
L’ossature métallique et la vêture zinc sont programmées pour l’été 2019. Ce calendrier des travaux est donné à titre indicatif et peut donc évoluer.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

230000 €

Les immeubles de la rue de la comtesse Cécile à RODEZ se remarquent depuis [...]

219 €

Appartement de type 1 avec coin cuisine équipée Centre-ville et proche cath[...]

336 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCEUn hall d'entrée (avec placar[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir