Saint-Affrique

Un scanner de dernière génération installé à l’hôpital

Abonnés
  • L’équipe du service imagerie médicale à côté du scanner de dernière génération.
    L’équipe du service imagerie médicale à côté du scanner de dernière génération.
Publié le / Modifié le S'abonner

II permet des examens plus rapides avec des doses de rayons X moindres.

Afin de renforcer l’attractivité de l’activité imagerie médicale, le centre hospitalier Émile-Borel vient de faire l’acquisition d’un scanner de nouvelle génération. Il est en service depuis lundi 5 novembre. Cela a été rendu possible grâce à l’autorisation de renouvellement de matériel lourd délivrée par l’Agence régionale de santé.

Le service imagerie médicale a pour mission d’exécuter, dans le respect des règles de bonnes pratiques, des actes permettant d’établir un diagnostic ou de suivre une pathologie.

"Les patients sont pris en charge dans le cadre de leur hospitalisation, d’une urgence, mais aussi d’une consultation externe", précise Pascale Bauquis, directrice adjointe de l’hôpital.

L’ancien scanner, de marque Philips, date de 2011. Mais l’évolution des technologies aidant, il est devenu vieillissant. D’où la nécessité pour l’hôpital de procéder à son remplacement. Le nouveau scanner, de la même marque, est un modèle Ingenuity Flex32, les initiés apprécieront. "Ce choix a été fait suite à un appel d’offres, explique le docteur Mazen Traboulsi, responsable du service. Ce modèle a été retenu pour ses performances en termes de qualité d’image et de fiabilité du diagnostic avec une acquisition rapide performante. "

Cet équipement de dernière génération diminue sensiblement la dose d’exposition des patients aux rayons X durant l’examen. Tout en proposant une qualité d’image supérieure et une ergonomie étudiée pour la prise en charge de tous les patients. Par rapport à l’ancien scanner, la dose de rayons absorbée diminue de 10 % à 50 %.

20 000 actes par an

Pour le docteur Émile Mania, président de la commission médicale d’établissement, ce nouveau scanner est "un plus énorme pour les diagnostics et les urgences. Des scanners peuvent être faits en moins de cinq minutes pour les traumatismes crâniens. Un corps entier peut être passé en moins de dix minutes. Et, cinq minutes après, on a le diagnostic."

Tout comme l’ancien, le nouveau scanner a été acquis par l’hôpital sous la forme de location avec une mensualité de 9 500 €. Ce qui comprend la maintenance trimestrielle et le service après-vente. Le scanner peut être dépanné à distance et, en cas de besoin, les équipes viennent de Béziers.

Le service imagerie médicale réalise 20 000 actes par an en moyenne dans des délais annoncés comme "raisonnables". Ce qui correspond a environ cinquante patients externes par jour et une quinzaine internes à l’hôpital. Pour cela, outre le scanner, le service dispose d’un appareil de radiographie mammaire, d’un autre pour les panoramiques dentaires et d’un échographe Doppler. Une table radio électronique à capteur plan permet de faire des radios, le patient pouvant être mis, au choix, de la position allongée à debout.

Pour faire fonctionner le service, celui-ci dispose de sept manipulateurs radio, trois secrétaires, trois aides-soignants et un cadre hospitalier. Soit quatorze personnes pour assurer une permanence de soins 24 h sur 24 dans le cadre des urgences.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Saint-Affrique

165000 €

A 15mn de Saint AFFRIQUE (Aveyron) Maison de Maître du 19ème siècle, domina[...]

300 €

SAINT AFFRIQUE T1 - Saint Affrique, Place de la liberté dans petit immeuble[...]

380000 €

Proche Saint Affrique, avec une vue exceptionnelle à 180° sur la campagne e[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Affrique
Réagir