Gilets jaunes : plusieurs incidents sur les barrages en Aveyron

  • Plusieurs incidents de puis samedi sur les différents points de blocage en Aveyron.
    Plusieurs incidents de puis samedi sur les différents points de blocage en Aveyron. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Depuis samedi, plusieurs faits ont été relevés par les forces de l'ordre.

Mis en place dès samedi matin par les Gilets jaunes, en Aveyron comme sur l'ensemble du territoire, les barrages ont généré depuis plusieurs incidents dans le département, même si aucun n'a eu des conséquences graves.

Ainsi samedi à Millau, c'est un conducteur alcoolisé qui a forcé un barrage avant d'être interpellé. Placé en garde à vue, il devra répondre de ses actes devant la justice.

Dimanche, la tension est montée sur un barrage villefranchois où un automobiliste a vu rouge, au point de menacer de mort les gendarmes qui se trouvaient sur place. Interpellé, il s'est également vu relever des infractions au code de la route.

Lundi soir, un automobiliste bloqué sur le barrage de Sébazac a perdu patience et a forcé le passage, manquant de blesser plusieurs manifestants. Il a pris la fuite mais sa plaque d'immatriculation a été relevée. Il était ce mardi matin recherché par les gendarmes.

Un chasseur menace de sortir son arme à Saint-Affrique

Plusieurs incidents ont émaillé la journée de mobilisation de samedi dans le Saint-Affricain. Plusieurs automobilistes ont en effet forcé ou tenté de forcer des barrages mis en place par les gilets jaunes.

Aux Cazes, la tension est montée au cours de la matinée entre les gilets jaunes et une conductrice de camping-car. Tandis qu'un fourgon, immatriculé en Allemagne, a lui aussi forcé un barrage dans la journée, renversant des barrières avant d'être pris en chasse par la gendarmerie. Rattrapé entre Saint-Affrique et Lauras, il a subi un contrôle avant de repartir.

Toujours dans le Saint-Affricain, plus précisémment au rond point du Bourguet, un chasseur qui menaçait de sortir son arme a manqué de perdre son sang froid au cours de la matinée. Il s’est ravisé à l’arrivée des forces de l'ordre.

Enfin, on note également plusieurs situations tendues, où des automobilistes excédés ont tenté d'en découdre.

La préfecture a renouvelé son appel aux organisateurs de rassemblement, qui se doivent de faire une déclaration préalable et d'organiser un service d'ordre sur de telles manifestations. Dans le cas contraire, ils s'exposent à des sanctions pénales et leur responsabilité pourrait être engagée en cas d'accident.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

105000 €

Appartement T2 de 42m2 récemment rénové avec balcon et place de parking dan[...]

312500 €

Au coeur de la bastide villefranchoise, donnant sur une place ensoleillé...[...]

65750 €

Idéalement situé au centre ville de Villefranche de Rouergue Immeuble inves[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?