Vie commerçante

Gilets jaunes : l'inquiétude des commerçants du Grand Rodez

  • Si les commerçants disent comprendre les revendications, ils appellent à une résolution rapide du conflit.
    Si les commerçants disent comprendre les revendications, ils appellent à une résolution rapide du conflit. José A. Torres / José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner
A la veille du Black Friday, les commerçants craignent des conséquences graves.

Alors que le mouvement des gilets jaunes poursuit inlassablement ses actions sur les axes routiers du département depuis samedi 17 novembre, l'association des commerçants de Rodez Agglomération et les commerçants indépendants s'inquiètent des conséquences économiques de ce mouvement.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, ils alertent sur ces "opérations à répétition qui vident les commerces" et craignent des conséquences plus graves sur le moyen terme, tout en précisant "comprendre parfaitement les revendications".

"Sachant que la période est déjà compliquée, il serait plus que souhaitable que le conflit trouve une issue au plus vite", poursuivent-ils.

A la veille du Black Friday, "qui doit relancer une activité en berne depuis plusieurs mois", les commerçants disent "craindre la poursuite d'un mouvement qui n'est ni organisé, ni maîtrisé et pour lequel aucune anticipation n'est possible".

Rappelons que samedi 17 novembre, au plus fort de la mobilisation de ce mouvement populaire, bon nombre d'enseignes des centres commerciaux de Sébazac avaient été contraintes de fermer boutiques, faute de clients et face à la difficulté de rassembler le personnel.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir