Pierre Rabbi a séduit son public

Abonnés
  • La conférence était relayée en langue des signes pour les malentendants.
    La conférence était relayée en langue des signes pour les malentendants.
Publié le

Qui l’eût cru ? 800 personnes à l’espace André-Jarlan, 500 dans une salle annexe en visioconférence et près de 300 qui n’ont pas pu obtenir de billets. En invitant Pierre Rabbi à l’espace André-Jarlan en configuration grand spectacle avec une tribune érigée pour la circonstance, mais qui s’est avérée trop petite, l’association locale Rencontres citoyennes associée pour cette soirée exceptionnelle au Centre européen de Conques n’a pas manqué son affaire. "Pour une convergence des consciences" était le thème choisi par ce chantre de l’agroécologie.

Ovationné à son entrée sur scène, il n’avait pas manqué, comme il l’avait promis d’aller saluer les spectateurs de la visioconférence. Malgré son âge (80 ans), c’est debout pendant 1 h 30 qu’il s’est adressé d’une voix fluide aux spectateurs et qu’il a répondu aux nombreuses questions sans jamais perdre le fil de ses paroles : "Je suis juste un être humain qui se pose des questions depuis longtemps… L’humanité n’est-elle pas une catastrophe naturelle… des extraterrestres doivent se dire qu’on a une planète magnifique qu’on détruit… personne ne se parle car tout le monde est équipé d’un instrument de communication… jardiner est un acte politique… sans la spiritualité le monde ne peut pas évoluer…".

Soit autant de phrases et d’autres qui ont marqué l’auditoire tout acquit à sa cause, qui n’a pas manqué de lui montrer combien il l’aimait.

Le pari d’inviter ce petit bonhomme père de cinq enfants parti cultiver en Ardèche une terre que personne ne voulait, était osé. L’allure à laquelle les places se sont enlevées laissait planer de nombreuses hésitations : "Où va-t-on, que fait-on ?" se sont interrogés les responsables. Mais à Rignac, en profitant des structures mises en place par la commune et la communauté de communes, il y a un certain savoir-faire qui permet d’accueillir de grands événements. Et rien n’a manqué puisqu’une association locale écologique Le Panier vert était à la manœuvre à la buvette pour distribuer des boissons.

Avant de reprendre la route après une courte nuit, Pierre Rabbi a dû apprécier. Comme l’ont apprécié les spectateurs qui, certains étaient venus de loin.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

60250 €

SPECIAL INVESTISSEUR !Dans un joli village à proximité de Rodez, maison de [...]

46950 €

En exclusivité dans votre Agence Immobilier 12 :Magnifique grange en pierre[...]

468 €

A venir découvrir dans notre agence, cet appartement de Type 3 dans une rés[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?