Aveyron : les agriculteurs montent au front pour revaloriser le prix de vente des produits laitiers

  • Les représentants de la section bovins lait de la FDSEA ont rencontré le directeur de Géant casino d'Onet-le-Château ce vendredi 23 novembre.
    Les représentants de la section bovins lait de la FDSEA ont rencontré le directeur de Géant casino d'Onet-le-Château ce vendredi 23 novembre. J.M. / J.M.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Une poignée de producteurs laitiers aveyronnais s'est retrouvé devant Géant Casino d'Onet-le-Château, ce vendredi matin, pour rencontrer le directeur de l'hypermarché, une semaine après avoir violemment dénoncé les opérations commerciales menées par les enseignes de grande distribution.

Les Etats généraux de l'alimentation sont un lointain souvenir. Un an et demi après la grand-messe où les acteurs de la filière laitière avaient accepté de "moraliser les relations commerciales", le constat est alarmant. Dernier exemple en date, les promotions abusives qu'ont réalisé certaines enseignes de grande distribution début novembre.

Une semaine après une première action menée au sein de Géant casino d'Onet-le-Château, les mêmes protagonistes se sont retrouvés, ce vendredi 23 novembre, au même endroit. Pour rencontrer cette fois-ci le directeur du site et expliquer les problématiques qu'engendrent de telles opérations commerciales. " Ce que nous souhaitons, c'est une revalorisation du prix de vente de 5 %, peste Claude Falip, responsable de la section bovins lait FDSEA en Aveyron qui milite pour que cette marge n'impacte pas le consommateur. Le prix pour 1 000 litres doit atteindre 396 €. Sur certains produits, nous sommes en-dessous des accords commerciaux."

Des produits Montlait dans les rayons de Géant casino ?

Avec des prix de revient n'excédant pas 6 à 7 %, les agriculteurs s'inquiètent surtout de l'avenir de leur profession à court-terme. "Aujourd'hui beaucoup d'exploitations ne sont pas reprises", confirme ce même responsables local dans un département où le nombre de fermes collectant du lait vient de passer sous la barre des 1000.

En plus de ces exigences pécuniaires, les membres de la Fédération des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes agriculteurs (JA) présents durant ce rendez-vous informel ont formalisé les prémices de futurs partenariats entre l'hypermarché et des associations de producteurs laitiers. En proposant, d'ici les prochains mois, des produits de la structure Montlait (lait et fromage à raclette)."L'histoire ne sera finie qu'à partir du moment où nous serons installés de façon durable dans les rayons", poursuit Clément Chayrigues, implanté sur la commune de Sévérac-d'Aveyron, et qui voit en cet échange une "première étape".

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

115000 €

Au sein du quartier des Balquières, prisé pour son calme et sa tranquillité[...]

139500 €

Une exposition sud avec vue dégagée, appartement de type 3 à Onet-le-Châtea[...]

186000 €

Appartement de type 6 en triplex d'environ 134 m² habitable, au premier niv[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir