Rodez-Onet-le-Château Handball

Yann Fraysse (Roc Handbal) : "Concentrés comme au premier entraînement"

  • Yann Fraysse : "Il faut jouer avec nos atouts, la vitesse, l’endurance."
    Yann Fraysse : "Il faut jouer avec nos atouts, la vitesse, l’endurance." Archives JLB / Archives JLB
Publié le / Modifié le S'abonner
L’ancien Espalionnais et le Roc, actuels derniers de Nationale 2 masculine, reçoivent le quatrième, Territoire Charente, samedi soir (20 h 15) à l’Amphithéâtre de Rodez lors de la 8e journée.

 
Son équipe n’a certes pas commencé la saison de la meilleure des manières avec cette satanée place de lanterne rouge avant d’affronter ce soir l’Entente Territoire Charente (TEC), actuel quatrième de la poule 1 de Nationale 2, à partir de 20 h 15 à l’Amphithéâtre.


Mais de ça, il a l’habitude Yann Fraysse. Car le gaillard qui a fait ses armes chez lui à Espalion connaît. La lutte contre la relégation, il l’a déjà appréhendée, apprivoisée, surtout la dernière saison qu’il a passée avec les gars du nord Aveyron, il y a deux ans. Car oui, Fraysse a fait toutes ses classes dans la ville au scaphandrier où il a débuté à l’âge de quinze ans. Une étape rapide d’un an à Aurillac pour revenir ensuite au bercail et le Roc qui vient ensuite le débaucher la saison passée. Une évidence pour lui : « J’ai joué quasiment avec le même groupe depuis mes débuts à Espalion, alors quand il s’est un peu délité, que tout le monde est parti, j’ai voulu moi aussi tourner la page et aller voir ailleurs. Rodez, c’est un challenge. Il y a deux fois plus d’entraînements, quatre par semaine mais l’avantage c’est la proximité et ça ne changeait pas vraiment mes habitudes », confie l’agent immobilier de 28 ans à la ville, qui continue d’exercer dans sa ville natale.


Et ses motivations sont multiples : "L’envie de pouvoir jouer contre Tardets par exemple (matche disputé la semaine dernière, 32-32, NDLR) où il y a mon grand ami François (Plagnard, avec qui il a été formé NDLR), mais aussi de voir le projet de pratiquer avec des joueurs formés au club se concrétiser. Je savais que ça faisait quelques années que c’était dans les tuyaux, c’est bien de le voir se mettre en place."


Relancer la machine


Pour autant, le début de saison à Rodez est bien plus compliqué que l’an passé avec une seule victoire et un nul en sept rencontres. Une déception pour le Rociste ? "Oui, évidemment. C’est un peu décevant mais on est vraiment motivés à ne pas terminer dans le bas du classement avec la trêve qui arrive. On savait que cette saison serait compliquée avec les bonnes équipes dans notre poule mais pas autant que ça. Alors oui, forcément c’est délicat pour tout le monde. Et surtout pour le public qui vient toujours aussi nombreux nous voir."

De fait, la réception du TEC peut être le bon moment pour prendre des points et lancer la saison comme il le confirme : "Il va falloir aborder ce match comme celui contre Tardets même si notre groupe a quelques bobos par-ci, par-là, mais il faut jouer avec nos atouts, la vitesse, l’endurance. C’est aussi le moment de voir ce que vaut cette équipe véritablement… En tout cas moi je nous vois toujours concentrés, comme au premier entraînement !"


Des mots rassurants pour les suiveurs du Roc qui espèrent enfin voir leurs protégés décoller du bas de tableau et montrer enfin ce dont ils sont capables.
 

Antoine Froissart
L'immobilier à Onet-Le-Château

530 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ ONET LE CHATEAU SANS FRAIS D'AGENCE. Un hall d'e[...]

399000 €

Spécial investisseur !! Venez visiter cette agréable maison d'habitation d[...]

116000 €

Au cœur d'ONET-LE-CHÂTEAU, dans une copropriété calme et bien entretenue.Gr[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir