Interco

Le conseil planche sur ses compétences

Abonnés
  • Le président J.-M. Lalle aux côtés de Mme Molinier, directrice générale des services.
    Le président J.-M. Lalle aux côtés de Mme Molinier, directrice générale des services.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le conseil communautaire s’est réuni ce lundi soir sous la présidence de Jean-Michel Lalle.

Conseil encore bien chargé pour les élus ce lundi soir salle de la Gare. Un conseil qui a globalement réuni un large consensus. Après la rapide approbation des PV des conseils précédents et des décisions prises par le président par délégation, l’assemblée s’est attachée à préciser les divers points de l’intérêt communautaire.

La promotion du tourisme (rapporteur Jean-Luc Calmelly) et celle de la politique du commerce et soutien aux activités commerciales d’intérêt communautaire (rapporteur Éric Picard) sont dans le champ des compétences obligatoires. Elles ont été tour à tour détaillées pour en préciser les contours. La construction, l’entretien et le fonctionnement d’équipements culturels et sportifs sont dans les compétences optionnelles retenues par la communauté de communes Comtal Lot Truyère. Elles concernent les salles multiculturelles du Nayrac et d’Entraygues-sur-Truyère et les complexes sportifs de Bozouls, Entraygues et Espalion. Autre compétence optionnelle retenue : celle de la protection et mise en valeur de l’environnement.

Enfin, dans le cadre des compétences facultatives, la communauté de communes souhaite continuer à exercer la compétence qui vise à établir et exploiter des infrastructures et réseaux de communication électroniques ainsi que celle de la Maison de la vigne d’Estaing, tout comme celle sur des équipements et aménagements touristiques.

Paysages. Une convention visant à favoriser l’émergence de projets de valorisation des paysages en s’appuyant sur l’agriculture (paysages de terrasses sur les coteaux à la Confluence à Entraygues, du Mal Pas et Carays à Estaing, du Calvaire à Saint-Côme et de Calmont à Espalion).

Assainissement. (Bernard Scheuer). Après l’adoption de décisions modificatives (DM) liées à des régularisations d’amortissement, les tarifs de redevance à compter du 1er janvier 2019 ont suscité un début de débat en raison des augmentations rendues nécessaires pour faire face aux obligations et à la nécessité d’un budget annexe qui doit s’équilibrer (un vote contre).

Finances (Bernard Boursinhac). Après quelques DM et régularisations comptables rapidement adoptées, le tarif de la redevance d’enlèvement des ordures ménagères a donné une abstention mais c’est surtout l’attribution des indemnités à M. Cadars, trésorier de la collectivité pour sa mission de conseil et d’assistance en matière budgétaire, économique et comptable, qui a suscité un fort vent de contestation (11 voix contre).

Aménagement. Suite à des modifications (surplus de surface de 134 m2) le marché de maîtrise d’œuvre pour la création d’une maison de santé à Bozouls a entraîné un avenant avec une plus-value de 25 % qui a été adopté.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Espalion

33000 €

Dans le centre ville d'Espalion grange à rénover d'une superficie au sol d'[...]

30300 €

Terrain à bâtir à ESPALION de 1585m2 avec réseaux à proximité, eau et élect[...]

44050 €

A saisir !A une centaine de mètres du centre-ville, terrain constructible d[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir