Les salaisons comme à la maison

Abonnés
  • Des produits qui laissent les jurés dubitatifs./Photo DDM.
    Des produits qui laissent les jurés dubitatifs./Photo DDM.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’histoire raconte que Rabelais aurait écrit "il n’est de bon jambon que de Najac…". Bien des siècles plus tard, les jurés du concours de salaisons de l’Aveyron, qui se tenait en fin de semaine à Villefranche, durent avoir le même ressenti que l’auteur de Pantragruel. Car dans la catégorie jambon sec supérieur fermier, c’est Maryline Ardourel, de la ferme du Py à Najac, qui décroche l’or, comme le Gaec La Ferme des Combettes, associés Franck Maury et Laure Poignet. En saucisse à la perche traditionnelle artisanale, l’or pour la SARL Soulié (Ambeyrac), la SARL Grialou (Mur-de-Barrez) et la SAS Sarabelle (Montlaur), et l’argent pour la boucherie Constant (Saint-Amans-des-Cots). Pour la saucisse sèche à la perche traditionnelle fermière, l’or pour le Gaec d’Ambias (Viala-du-Tarn) et l’argent pour Frédéric Burguière (Campuac). Saucisson sec traditionnel artisanal, l’or pour les établissements Linard (Lanuéjouls) et l’argent pour la SARL Delphieux (Rignac), l’atelier de La Roque (Rodez) et la SARL Charcuterie du Carladez (Mur-de-Barrez). Enfin, pour le saucisson sec traditionnel fermier, or et coup de cœur du jury pour l’Earl La Ferme de Dilhac (Lacroix-Barrez) et l’or pour Frédéric Burguière (Campuac).

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

144000 €

A deux pas du centre ville, Place Fontanges, appartement T3 * 2° étage offr[...]

290 €

Coeur de ville, proche de toutes commodités - Appartement T2 situé au 1er é[...]

355 €

Secteur Hopital, T2 double exposition composé d'une pièce à vivre avec cuis[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir