Péril en la demeure pour quatre bâtisses de la bastide de Villefranche

Abonnés
  • Les immeubles concernés se trouvent rue Bastide , rue Courbe, rue de la Filasse, toutes les trois perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle et rue des Bannes.
    Les immeubles concernés se trouvent rue Bastide , rue Courbe, rue de la Filasse, toutes les trois perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle et rue des Bannes. gdm
  • Les immeubles concernés se trouvent rue Bastide , rue Courbe, rue de la Filasse, toutes les trois perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle et rue des Bannes.
    Les immeubles concernés se trouvent rue Bastide , rue Courbe, rue de la Filasse, toutes les trois perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle et rue des Bannes. gdm
  • Les immeubles concernés se trouvent rue Bastide , rue Courbe, rue de la Filasse, toutes les trois perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle et rue des Bannes.
    Les immeubles concernés se trouvent rue Bastide , rue Courbe, rue de la Filasse, toutes les trois perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle et rue des Bannes. gdm
  • Les immeubles concernés se trouvent rue Bastide , rue Courbe, rue de la Filasse, toutes les trois perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle et rue des Bannes.
    Les immeubles concernés se trouvent rue Bastide , rue Courbe, rue de la Filasse, toutes les trois perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle et rue des Bannes. gdm
Publié le , mis à jour

Ces derniers jours, la municipalité a été contrainte de prendre différents arrêtés de "péril ordinaire" sur quatre immeubles de la bastide présentant des risques pour les habitants et les passants.

Comme l’avait constaté l’architecte-urbaniste Jean-Pierre Cieutat au début de ce mois de novembre et quelques jours après le drame de la rue d’Aubagne à Marseille, où il avait, à la demande de notre rédaction, effectué un diagnostic du bâti de la bastide, nombre d’immeubles menacent de s’effondrer.

Les arrêtés de "péril ordinaire", pour certains renforcés et prolongés, pris au cours de ce mois de novembre ne font, malheureusement, que conforter ses craintes.

Jean-Pierre Cieutat indiquait alors que l’essentiel des dégradations intervenant sur ces vieilles maisons provient de problèmes de toiture, provoquant par ricochets des infiltrations d’eau.

Dans les quatre situations mises en exergue par les arrêtés de péril ordinaire, il n’est pas besoin d’être devin pour mesurer combien son analyse repose sur des vérités. Il suffit de lever la tête pour voir que les toitures "avancent" vers la ruelle avec des risques, d’abord, de chutes de tuiles. Pouvant engendrer dans un deuxième des effondrements malheureusement bien plus conséquents. Or, justement, c’est bien pour prévenir de ces risques que la ville a pris des arrêtés interdisant le stationnement et la circulation de véhicules. Mais aussi en demandant aux piétons de suivre un cheminement situé à l’opposé de l’immeuble et matérialisé par des barrières comme c’est le cas au 10 de la rue des Bannes. Et ce jusqu’à la sécurisation totale du site.

Les trois autres rues concernées par ces arrêtés sont toutes perpendiculaires aux rues Alibert et Belle-Isle, il s’agit (dans l’ordre en venant de la rue de la République) de l’immeuble situé au n° 5 de la rue Bastide, de celui du n° 5 de la ruelle voisine de la Fillasse et enfin d’une autre bâtisse tout en longueur de la rue Courbe.

Pour ces immeubles de la rue Courbe et de la rue Bastide, il s’agit de vieux bâtiments avec façades à pans de bois superbes, chargés d’histoire, et aux encadrements de portes qui ne le sont pas moins.

Tous mériteraient, sans détour, de faire l’objet de rénovation en profondeur tant ils sont l’ADN urbanistique de la bastide…

Les arrêtés stipulent notamment qu’"afin d’assurer la sécurité des riverains et des passants en raison des risques de chute de matériaux en provenance de ces immeubles, stationnement et circulation sont interdits, et il est demandé aux piétons de suivre le cheminement situé à l’opposé de l’immeuble et matérialisé par des barrières (quand celui-ci est implanté: NDLR)".

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

215000 €

Bénéficiant d'une vue exceptionnelle sur la ville, Maison T4/5 de rénovatio[...]

23000 €

A 15 minutes de Villefranche et 10 min de Villeneuve, bel emplacement face[...]

388000 €

Emplacement n°1 pour ce terrain de 6698 m² idéalement placé dans une zone c[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?