Football

Bourg-en-Bresse Péronnas, redressement en cours

Abonnés
  • Livio Nabab (ici sous les couleurs de Caen), qui a évolué en Ligue 1 et en Ligue 2, avec le club normand, Auxerre et Orléans, entre autres, est venu renforcer l’attaque du FBBP 01 à l’intersaison.
    Livio Nabab (ici sous les couleurs de Caen), qui a évolué en Ligue 1 et en Ligue 2, avec le club normand, Auxerre et Orléans, entre autres, est venu renforcer l’attaque du FBBP 01 à l’intersaison. Archive AFP / Archive AFP
Publié le / Modifié le S'abonner
Après des semaines difficiles, sans le moindre succès, l’équipe de Damien Ott, adversaire de Rodez vendredi (20 h), s’est relancée en signant trois victoires lors des trois dernières journées.

En début de saison, le FC Bourg-en-Bresse Péronnas faisait partie des clubs suivis avec attention, comme le sont tous les nouveaux pensionnaires d’une division. Relégué de Ligue 2 après y avoir passé trois saisons (les trois premières de son histoire) et achevé la dernière à la dix-huitième place, synonyme de match de barrage face au troisième de National, Grenoble (défaite 2-1 à l’extérieur au match aller et résultat nul 0-0 au retour), il suscitait forcément certaines attentes auxquelles Damien Ott, son nouvel entraîneur, et son effectif, largement renouvelé, ont été chargés de répondre.

Objectif remontée en Ligue 2

Arrivé d’Avranches pour remplacer Hervé Della Maggiore, qui avait pris place sur le banc pendant dix ans, le tacticien a reçu pour mission de mener à bien le projet de remontée à l’échelon supérieur.

" Hervé (Della Maggiore, NDLR) me laisse un club plein de valeurs, fait de respect, d’humilité et de travail ; un club qui me correspond bien. Je suis très heureux et fier qu’on ait pensé à moi pour un tel projet. Je vais apporter mon enthousiasme et participer à ce nouvel élan pour un club qui mérite de remonter en L2 ", a-t-il déclaré sur le site Internet du club lors de sa présentation à la presse, avant de rappeler, quelques semaines plus tard : " Une montée est très longue à se construire et très difficile à se concrétiser ".

"On progresse vraiment"

À l’approche de la mi-saison, force est de constater que le natif de Bâle, en Suisse, avait raison. Après avoir démarré le championnat par un résultat nul et une victoire (1-1 contre Concarneau et 1-0 contre Drancy, les deux fois à domicile), son équipe a éprouvé de sérieuses difficultés en ne parvenant pas à l’emporter une seule fois au cours des neuf journées suivantes (six défaites et trois résultats nuls).

"Dans le sport, il faut aller chercher la réussite. Ce n’est pas une question de production puisque l’on arrive à se créer des occasions, mais plutôt d’efficacité. Chambly a réussi à transformer sa seule occasion, avec une efficacité froide, implacable", avait déclaré Ott à l’issue du revers à domicile contre Chambly (1-0), lors de la huitième journée, avant d’ajouter : "Le chemin est encore long. J’ai appris avec ce championnat à être patient, mais il faut garder la foi". Et cette fois-là encore, l’intéressé avait raison, comme l’ont démontré les trois succès obtenus lors des trois dernières journées, à chaque fois sans encaisser le moindre but (1-0 à domicile contre Pau, 2-0 à Villefranche-Beaujolais et 2-0 contre Tours à la maison).

"On progresse vraiment […] mais il ne faut pas s’enflammer. Notre système en 3-5-2 fonctionne bien, à nous de développer encore plus de qualité", a indiqué l’entraîneur après la deuxième de ces victoires, lui qui se verrait bien prolonger la série de son groupe demain soir.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir