Feu vert pour le projet de santé du territoire

Abonnés
  • Lors des travaux de l’assemblée générale.
    Lors des travaux de l’assemblée générale.
Publié le

La récente assemblée générale de l’association Santé au pays des Serènes a permis au président Philippe Cazes de mettre en avant la validation par l’Agence régionale de santé (ARS) du projet de "maison de santé du territoire".

Depuis la création de l’association Santé au pays des Serènes en mai 2016 et après de longs mois de travail afin de rédiger le projet de soins, sans oublier la consultation en direction des usagers qui a aussi permis de conforter les bases, celui-ci a fait l’objet d’une présentation auprès des services de l’Agence régionale de santé. D’abord à l’échelon départemental, c’était en septembre dernier, puis au niveau régional le 11 octobre. L’ARS a validé ce projet fruit de l’implication de tous.

Profitant de la tribune que constitue l’assemblée générale, le président remercia vivement toutes les personnes qui se sont impliquées tout au long de ces deux dernières années dans ce projet "gage d’avenir pour le territoire" en matière de santé. Il remercia les élus, présents en nombre lors des travaux de l’assemblée générale, engagés aux côtés de l’association. La première étape est donc franchie. La deuxième phase, à savoir le volet immobilier, sera obligatoirement portée par la communauté de communes du Grand Villefranchois dans le cadre de ses compétences.

Déjà, les professionnels de santé ont travaillé sur les plans et leurs besoins en matière de surface afin d’être au plus près des souhaits de chacun pour travailler dans les meilleures conditions possibles.

Le projet a déjà fait l’objet d’une présentation au président de la communauté de communes du Grand Villefranchois Serge Roques, le vice-président chargé du volet santé Patrice Calmels était présent à l’assemblée. Un vote du conseil communautaire devra valider le projet. L’emplacement privilégié de la maison de santé serait dans le centre bourg : près de la bibliothèque, ce qui permettrait de bénéficier de l’octroi de subventions plus importantes.

Dans leurs différentes interventions, les élus se sont félicités de cet aboutissement représentant un atout pour le territoire. "Aujourd’hui, les projets individuels ne sont pas viables, il faut travailler en réseau", ont-ils indiqué.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à La Fouillade

350000 €

Située à l'entrée du village de La Fouillade à 10 minutes de Najac, à 30 mi[...]

350000 €

Sur terrain semi-clos paysager de 9970 m² plat et sans vis à vis, Charme et[...]

227500 €

Cette maison en pierre a été rénovée et offre une grande surface habitable [...]

Toutes les annonces immobilières de La Fouillade
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?