L'Aveyronnaise Morgane Vernic met de la couleur dans le football

Abonnés
  • Morgane vernic met de la couleur  dans le football
    Morgane vernic met de la couleur dans le football DR
  • Morgane vernic met de la couleur  dans le football
    Morgane vernic met de la couleur dans le football DR
Publié le

Depuis plus de deux, l’Aveyronnaise est "color designer" chez Adidas, en Allemagne… Elle s’occupe notamment de la collection d’un certain Paul Pogba.

Quel est le point commun entre les chaussures de football de Paul Pogba, de Zinedine Zidane et celles de millions de footballeurs anonymes à travers la planète ? Une Aveyronnaise ! Car depuis plus de deux ans, Morgane Vernic travaille en tant que "color designer" chez Adidas, dans les bureaux de la maison mère d’Herzogenaurach, en Bavière. C’est-à-dire qu’elle décide de telle ou telle couleur pour telle ou telle collection… En l’occurrence pour les chaussures de football de la marque à trois bandes. "Je vis un véritable rêve éveillé", confie la Ruthénoise même si, au départ, entre Morgane et le ballon rond, c’était loin d’être gagné ! "Je n’y connaissais vraiment rien au football… Mais désormais, je suis de près l’actualité. Je me suis même mise à y jouer et j’ai créé une équipe féminine", sourit celle qui a été bercée dans le monde des couleurs depuis son plus jeune âge. Car sa maman réalise des vitraux dans son atelier à Villecomtal. Très vite alors, la jeune femme s’est dirigée vers un métier d’art, de création. Après avoir obtenu un bac STI arts appliqués, elle a passé un BTS en design des produits avec un premier stage d’un an à l’étranger, en Finlande, chez "l’autre" roi scandinave du meuble, Ilkka Suppanen.

"Ici, il y a une confiance totale en l’employé"

"J’ai également réalisé un stage chez Décathlon et j’ai adoré cette ambiance dans les entreprises sportives. J’ai alors envoyé mon CV chez toutes les grandes marques du domaine et après un seul entretien en visioconférence, Adidas m’a embauché… Le fait que je ne connaisse rien au football les a peut-être séduits !", se remémore-t-elle. Depuis, elle ne regrette en rien son choix : "Il y a toutes les nationalités dans les ateliers. Humainement, c’est très enrichissant. Puis le modèle allemand de l’entreprise est très différent du nôtre. Ici, il y a une confiance totale en l’employé car personne ne triche. On s’organise comme on veut, on n’est jamais “fliqué” et j’adore cette liberté."

Surtout, Morgane a pu rencontrer en chair et en os ces modèles : Paul Pogba, Zinedine Zidane et autres. Quant à deviner la couleur des chaussures qui pourra leur plaire, c’est un travail de longue haleine : " On regarde leur Instagram, leur façon de s’habiller, ce qu’ils aiment. Puis, on se nourrit bien évidemment des tendances du moment, des événements à venir. En général, nous travaillons deux ans à l’avance ", explique-t-elle tout en avouant une faiblesse pour le coloris… or. Sera-t-il celui mis en avant dans les futurs modèles sur lesquels elle travaille ? "C’est confidentiel, réponse en 2021".

 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?