Le Judo Bassin Aveyron s’est distingué une nouvelle fois

Abonnés
  • Les poussins présents à Villefranche-de-Rouergue.
    Les poussins présents à Villefranche-de-Rouergue.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le Judo Bassin Aveyron, qui est basé à Boisse-Penchot, a envoyé de nombreux jeunes à Villefranche-de-Rouergue pour y disputer la 1re manche du Conseil départemental.

Chez les poussins, Elaïa Aygadoux et Albin Delagnes décrochent la première place. Hugo Alvernhe, Jules Bénazet, Tom Combourieu, Lucas Latapie, Maël Pezet et Omar Ayan Roques montent sur la deuxième marche du podium. Mia Bonten termine 3e. Hugo Rainho, Alex Noye et Paul Crespo se classent 4e. Dans la catégorie benjamins, Fares Abidi et Victoire Gardes montent sur la première marche du podium. Lélio Fabre termine 2e. Dhéva Arribat, Noam Peres et Gaspard Bonten repartent avec la médaille de bronze. Nathan Géraud et Margaux Viguié terminent à la 5e place.

Par ailleurs, à la finale d’Occitanie, en minimes, à Mèze, Olivier Delmas est tombé dans une poule très relevée. Il perd contre les futurs vainqueurs de la compétition, le privant d’accéder à la phase en tableau. Lucie Guibert et Timéo Fabre décrochent une honorable 7e place.

Le déroulement de ce genre de compétition comprend deux voies pour avancer : tableau direct ou en 2 phases.

La première phase comprend une étape avec des poules de 3 ou 4 compétiteurs, seuls les deux premiers de la poule accèdent à la seconde phase, appelée aussi "tableau". Au final, nous retrouvons deux troisièmes, c’est-à-dire les perdants des demi-finales.

Ces trois minimes, même s’ils se sont frottés à des compétiteurs de haut niveau, ont manqué quelque peu de lucidité. N’oublions pas qu’ils sont en apprentissage et minimes en première année, cela restera malgré tout une bonne expérience.

L’année prochaine, ils auront une nouvelle chance pour atteindre le niveau national en persévérant aux entraînements.

Enfin, notez qu’un entraînement de masse, réunissant tous les judokas des babys aux adultes, aura lieu le vendredi 14 décembre, à partir de 18 heures.

Les parents et la famille apporteront du salé ou du sucré. Un cadeau surprise attendra tous les judokas à la fin de l’entraînement.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

90950 €

PROXIMITE DECAZEVILLE - Jolie propriété, sans vis-à-vis, permettant de se s[...]

79000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de DECAZEVILLE, appartement T2 de 44 m² a[...]

203000 €

Immeuble d'environ 800m2 comprenant 1 parking ( ancienne station service ) [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir