Un festival des solidarités ludique et instructif

  • Les acteurs de ce premier festival attendent du monde à la salle des fêtes , samedi.
    Les acteurs de ce premier festival attendent du monde à la salle des fêtes , samedi. DR
Publié le

Réfléchir tout en s’amusant et en échangeant avec ses semblables. C’est ce que propose le premier festival des solidarités ce samedi, à la salle des fêtes.

Cela fait cinq ans que les associations (la Ligue des droits de l’Homme, le Man – Mouvement pour une alternative non violente – le CCFD-terre solidaire, le Secours Catholique et Artisans du monde) proposent des débats et des films.

Cette année, ce collectif s’est voulu plus ambitieux. Résultat : c’est un véritable festival, sur toute une journée qui est proposé ce samedi.

De nombreuses animations, mais également des débats, des jeux, deux repas, plusieurs projections sont proposés autour de trois thématiques que sont la discrimination, la consommation et la migration humaine (lire par ailleurs).

"Comme au cœur de notre action, nous voulons faire de l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, notre priorité. C’est une démarche pédagogique qui permet de mieux comprendre le monde qui nous entoure, de prendre conscience des indépendances et de choisir d’agir pour faire évoluer les sociétés vers plus de solidarité", explique Isabelle Viard, du CCFD terre solidaire.

La Ligue des droits de l’Homme considère que l’immigration est propre à l’histoire humaine, elle en fait partie. "Pour nous, les immigrés ne sont pas de trop, mais un plus", souligne Patrick Hecart de la LDH.

C’est donc en s’appuyant sur cette richesse apportée par l’immigration et en mettant l’homme au cœur de l’économie que les protagonistes invitent à une réflexion collective, festive et conviviale.

L’entrée au festival est libre et gratuite (hormis le repas de midi préparé par les producteurs locaux).

Jeux, animations et convivialité

10 h 30-11-15 : Animation en continu, atour de « l’impact du commerce équitable à N’dem au Sénegal », ainsi qu’une exposition sur « les différentes habitudes alimentaires dans le monde ». À 11 h 12-12-15 : projection du documentaire « Du sang dans nos portables ». Le documentaire fait état des métaux utilisés dans la fabrication des téléphones portables et leurs conséquences sur le travail des enfants et la pollution environnementale. À partir de 12 h 30 : un repas est proposé avec les Pays’en direct (produc teurs locaux). A14-14h30 : projection et témoignage de l’association Les amis de F’Dérick et du Tiris-Zemmour. À 14 h 30 : débat sur la déconstruction des préjugés sur les migrants, animé par la Ligue des Droits de l’Homme. 14 h 55 : témoignage autour du réchauffement climatique et des migrations (débat animé par Réseau ressources humaines sans frontières, RHSF). À 15 h 30-16 heures : projection du documentaire « du sang dans nos portables », animé par le MAN et « Notre relation avec les smartphones », animé par l’association CCFD-terre Solidaire. À 16 heures : animation dynamique par le planning familial qui propose de « renverser les rôles ». À 16 h 30 : animation du jeu « Le pas en avant » par le CCFD-terre solidaire. Les associations proposent d’autres animations, des expositions et un repas le soir. Les bénévoles sont invités à partir de 17 heures pour une préparation d’une soupe géante.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

425 €

Vous êtes à la recherche d'un appartement entièrement refait à neuf pour vo[...]

470 €

Rodez, hyper-centre, appartement de type 2 entièrement meublé et refait à n[...]

388 €

Vous cherchez un logement situé proche de l'IUT du Lycée Monteil et de tout[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?