Social

Rodez : des faucheurs volontaires entendus par les gendarmes

  • Le comité de soutien s'est installé devant les grilles de la gendarmerie.
    Le comité de soutien s'est installé devant les grilles de la gendarmerie. CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner
Après une première journée d'auditions, samedi, d'autres Faucheurs volontaires ont été convoqués, ce dimanche matin, à la gendarmerie de Rodez, afin de répondre aux questions des enquêteurs, dans le cadre du fauchage d'une parcelle expérimentale de tournesol, plantée par la RAGT, à Druelle.

Le comité de soutien est bien présent. Il est aussi bien visible. Installés devant les portes de la caserne de gendarmerie  Béteille, avenue de l'Europe, à Rodez, ce dimanche matin, une vingtaine de militants anti-OGM ont déployé de larges banderoles hostiles à la RAGT  et à ses expérimentations OGM, ainsi que des mannequins, afin de soutenir  leurs homologues actuellement interrogés dans les locaux de la gendarmerie dans le cadre de l'enquête sur le fauchage d'une parcelle expérimentale de tournesol, perpétrée cet été, à Druelle.  Samedi déjà, une poignée de militants ont été interrogés par les forces de l'ordre, dans le cadre de la même enquête. Celle-ci fait suite à la plainte déposée par la RAGT et l'agriculteur exploitant les terres sur lesquelles l'expérimentation était menée, au lendemain de l'action de fauchage revendiquée par les Faucheurs volontaires.  

RB
Réagir