Agir pour nos territoires : 3 millions d'euros pour 13 intercommunalités

  • Près de 3 millions d'euros pour accélérer la "reconquête démographique de l'Aveyron".
    Près de 3 millions d'euros pour accélérer la "reconquête démographique de l'Aveyron". Centre Presse
Publié le

Le dispositif fédère à ce jour 13 intercommunalités sur les 19 signataires.

Lors de sa tournée aveyronnaise, au long de l'année 2017, le "jeune" président du conseil départemental Jean-François Galliard a certes "pris le pouls des territoires", mais il a aussi initié des échanges pour servir son ambition "d'accélérer de façon nette et rapide la reconquête démographique de l'Aveyron". Les élus de ces instances ont été sollicités par les services du département pour répondre, en substance et notamment via ce dispositif, à la question : "Quelles actions mettre en oeuvre pour favoriser l'attractivité de nos territoires ?".

Pour servir ce projet, l'opération "Agir pour nos territoires" a vu le jour et 13 intercommunalités ont décidé d'entrer dans ce dispositif qui recouvre cinq champs d'intervention : habitat, espaces de travail, coworking et tiers lieux, accueil de nouvelles populations, maintien et retour des jeunes diplômés et les partenariats au bénéfice de projets d'intérêt communautaire. 

Concrètement, 3 millions sur les 3 600 000 euros mobilisés lors de la commission permanente du conseil départemental seront affectés à 13 intercommunalités qui ont rempli des dossiers permettant d'identifier leurs besoins dans les cinq thématiques. Il s'agit des communautés de communes Comtal, Lot et Truyère, Conques Marcillac, Monts Rance et Rougier, Plateau de Montbazens, Pays rignacois, Aubrac Carladez et Viadène, Pays ségali communauté, Rodez agglomération, Millau Grands causses, Saint-Affricain roquefort sept vallons, Muses et Raspes du Tarn, Grand Villefranchois et figeac communauté. 

740 000 euros iront à la création de sept maisons de santé et 1 798 400 euros seront affectés à 12 projets culturels ou sportifs ou pôles multiservices. 400 000 euros seront investis dans le domaine de l'habitat pour accompagner, dans un premier temps, neuf communautés dans cette démarche.

967 800 euros seront affectés à des projets sur Rodez agglomération, pour financer les trois maisons de santé le Luc-la-Primaube, Onet et Rodez avec 120 000 euros pour chacune. A Onet-le-Château, Agir pour nos territoire permettra de participer au financement d'une première tranche d'un équipement socio-culturel et sportif à Onet. Même démarche à La Roque (200 000 euros) pour la création d'un stade d'honneur et d'un terrain synthétique. Luc bénéficiera d'un soutien à la réhabilitation de son stade à hauteur de 57 800 euros.

Des investissements sont par ailleurs prévus dans des projets strictement communaux, comme des aménagements d'espaces publics, de salles associatives, de mairies pour un total de 413 000 euros. A Belmont-sur-Rance, la modernisation du centre de secours sera accompagnée à hauteur de 244 476 euros.

Vendredi 7 décembre, c'est avec Rodez agglomération et son représentant Christian Teyssèdre que la boucle de ces rencontres a été bouclée.

Xavier Buisson
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?