Un nouveau médicament d'aide au sevrage du cannabis

  • Des scientifiques ont trouvé un nouveau médicament capable de réduire les symptômes désagréables liés au sevrage de cannabis.
    Des scientifiques ont trouvé un nouveau médicament capable de réduire les symptômes désagréables liés au sevrage de cannabis. chabybucko / Istock.com / chabybucko / Istock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Des scientifiques ont trouvé un nouveau médicament capable de réduire les symptômes désagréables liés au sevrage de cannabis.

Une étude américaine du VA Connecticut Healthcare System, publiée dans le journal Lancet Psychiatry, prouve qu'il est désormais possible de réduire les désagréments liés à l'arrêt de consommation de cannabis par le biais d'un nouveau médicament.

Pour cette étude, les chercheurs ont sélectionné un échantillon de soixante-dix hommes et leur ont administré un traitement durant un mois.

Une partie des participants recevait un placebo tandis que l'autre recevait le vrai médicament. Il est apparu que les personnes recevant le vrai médicament présentaient des symptômes réduits liés au sevrage, tels qu'un sommeil moins perturbé, moins de stress, d'état d'excitation, une sensation de manque moins intense et une perte d'appétit moins prononcée. 

Après analyse des urines et des "autodéclarations", pour vérifier si les participants avaient à nouveau fumé durant la période de test, les chercheurs ont découvert que les participants disposant du vrai médicament avaient eu moins de difficultés à arrêter de fumer.

D'après le manuel statistique des troubles de la santé mentale, le cannabis devient un trouble lorsqu'il a un impact sur divers aspects de la vie quotidienne du consommateur, et que le sevrage est difficile.

La présente étude rappelle qu'en 2015, aux Etat-Unis, quatre millions de personnes souffraient de troubles de l'usage du cannabis. La création d'un médicament permettant d'aider les personnes accro au cannabis à arrêter d'en consommer pourrait être grandement utile.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir