Souvenirs de P. Fraysse, Le Gua dans les années 20-30

Abonnés
  • La couverture du livre (à droite) avec en arrière-plan une photo d’époque du quartier du Gua.
    La couverture du livre (à droite) avec en arrière-plan une photo d’époque du quartier du Gua.
Publié le

Ce livre constitue un témoignage unique sur la vie du quartier du Gua, à Aubin.

Nous avons découvert les écrits de Pierre Fraysse lors de la remise des prix littéraires du Pays noir l’été dernier. D’ailleurs, Jean-Paul Desprat avait proposé à l’assistance d’écouter un extrait de ce témoignage unique sur la vie du quartier du Gua, à Aubin. Pierre Poujol, le patron des "Cahiers de la belle vallée du Lot", a décidé de le publier afin que la population de notre territoire se l’approprie, retrouve la vie d’autrefois partagée par nos parents et grands-parents.

Yves Fraysse, le fils de Pierre, a rédigé une petite introduction. Puis suivent le récit et les souvenirs détaillés de l’auteur sur Le Gua, durant les années 1920-1930. On y découvre la vie de tous les jours avec des bizarreries, ses cocasseries, avec parfois aussi des interrogations sur un monde qui paraît bien lointain pour nous.

Un quartier cosmopolite

Une formidable ambiance régnait dans ce quartier cosmopolite, dégageant une forte chaleur humaine, forgée dans la dureté du travail et de l’existence. La solidarité était omniprésente, indispensable pour tous ces ouvriers-mineurs-paysans, se retrouvant régulièrement pour passer de bons moments ensemble.

Un écrit d’une grande précision

Au fil des pages, on croise des métiers disparus : le vendeur de cacahuètes, le chiffonnier, le rémouleur, le fabricant de chaises, le matelassier, le sabotier, le tueur de cochon, le sonneur de cloches, etc. On y découvre également les animations d’autrefois à l’instar du cinéma muet, du théâtre Guignol, du montreur d’ours, des manèges dont le fameux "tape-cul". "Nous avons là un bel écrit d’une grande précision et on sent l’honnêteté de l’auteur. Ce texte n’est pas seulement nostalgique, c’est le récit d’une enfance heureuse d’un adulte ayant pris de l’âge et qui ne veut pas qu’on oublie tous ces personnages", a relaté Pierre Poujol dans sa présentation.

À votre tour de vous approprier ces personnages et de saisir le pouls d’un quartier du Bassin d’entre-deux-guerres. En vente dans les maisons de la presse, 8 €.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

67410 €

DECAZEVILLE - Spécial Investisseurs - Murs commerciaux + Fonds + Licence IV[...]

53500 €

DECAZEVILLE - Cette maison, mitoyenne des 2 côtés, est habitable rapidement[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?