Judo

Encore un podium national pour la Ruthénoise Chloé Sincholle

  • Chloé Sincholle a décroché la médaille d’argent en +78 kg au tournoi juniors de Toulouse. 
    Chloé Sincholle a décroché la médaille d’argent en +78 kg au tournoi juniors de Toulouse.  DR / DR
Publié le / Modifié le S'abonner
Les judokas ruthénois ont ainsi été à la hauteur de l’événement à l’occasion des tournois juniors et cadets de Toulouse, ce week-end. 

Les meilleurs judokas du Grand Sud (Montpellier, Bordeaux, Lyon, Limoges, Marseille), mais également de Dijon et de la région parisienne (Sucy,...), avaient rendez-vous à Toulouse, ce week-end, pour un tournoi national d’envergure.
Chez les juniors, alors que Jon Rouzaud (-73 kg) a connu des débuts compliqués, tandis que Magomed Salatgureev (-66 kg) atteint les 8es de finale avec une belle victoire face à un dangereux Espagnol, Chloé Sincholle (+78 kg) est entrée en piste. Elle a livré un premier combat épique face à une solide adversaire du Québec. Les deux judokas étaient à égalité à la fin du temps réglementaire de 4 minutes et il a fallu le golden score pour les départager. Après plus de dix minutes d’affrontement, la Ruthénoise a trouvé la solution, au courage.  Les deux filles sont sorties épuisées et ont payé ensuite cette finale avant l’heure. Malgré une défaite au 2e tour, Chloé Sincholle a remporté finalement une magnifique médaille d’argent, grâce à un mental de guerrière. Elle a fait briller le SRA à ce niveau.

Championnat de France minimes les 15 et 16 décembre

Les cadets ont pris le relais le lendemain. Très opportuniste, Dorian Recopé (-55 kg) a expédié son premier combat par ippon. Cette victoire aurait pu le mettre en confiance pour la suite mais une longue attente lui a coûté, sans doute, son deuxième match. Il s’est fait surprendre dès la première reprise et la compétition s’est arrêtée pour lui. Dans la même catégorie, Magamed Magamadov a alterné le bon et le mauvais !  Repêché, il a fait une énorme erreur sur son attaque. Rédhibitoire à ce niveau et face à des adversaires d’expérience. Enfin, face à un Girondin largement à sa portée, Maxime Labarthes (-66 kg) ressent « beaucoup de frustration » car son manque de stratégie et de maturité lui a coûté très cher. Mais, l’encadrement technique du club l’a encouragé à ne rien lâcher car il a progressé sur les fondamentaux, qui lui avaient fait défaut lors du National d’octobre.  
Le prochain rendez-vous est fixé les 15 et 16 décembre, avec les cinq qualifiés pour le championnat de France minimes. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

179000 €

RODEZ - Quartier Cardaillac - Maison de type 5 avec terrasse, jardin clos e[...]

88000 €

POLE UNIVERSITAIRE appartement de type 4 traversant comprenant une entrée [...]

109500 €

Rare au Monastère ! Appartement T2 de 45 m² dans une résidence bien entrete[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir