Rodez : les footeux jouent au père Noël pour garnir les sapins de 150 gamins

  • Ce jeudi, c'était Noël au centre de distribution des Restos du coeur  de Rodez.
    Ce jeudi, c'était Noël au centre de distribution des Restos du coeur de Rodez. RB
Publié le , mis à jour

La générosité est une valeur qui sied bien aux Aveyronnais. On a pu le constater encore récemment avec le Téléthon où les Aveyronnais figurent régulièrement  au premier rang national en termes de donations par habitant. Mais l'on pourrai tout aussi bien citer l'opération Noël des footeux  qui permet de faire des cadeaux de Noël aux enfants des bénéficiaires de l'aide des restos du coeur.  D'autres bénévoles d'antennes départementales des restaurant du coeur ont bien essayé  d'importer l'opération chez eux, en vain visiblement. 

Treize ans que cela dure et ce n'est pas prêt de s'arrêter. L'initiative imaginée, à l'époque, par le conseiller technique Gilles Boscus  du District de football de l'Aveyron, est reconduite chaque année avec le même succès. Le principe est simple : solliciter les enfants  évoluant en club  - des U 7 aux U 13 -  lors d'une journée spéciale intitulée Le Noël des footeux. Ce jour-là ; le 11 novembre dernier, chacun des gamins sollicités est arrivé avec un  ou plusieurs  jouets, neufs ou d'occasion mais en parfait état, afin de les donner aux restos du coeur aveyronnais qui se chargent ensuite de les offrir aux enfants des bénéficiaires de l'association chère à Coluche.

Plusieurs centaines de jeux ou jouets ont ainsi été récupérés cette année. Après les avoir remis aux bénévoles des Restos du coeur, ces derniers les ont vérifié un à un. "Il fallait s'assurer qu'ils étaient complets ou tout simplement en bon état, explique  Sébastien Viguier, président des restos du coeur aveyronnais. Vous imaginez s'il manque des pièces quand le gamin ouvre son  cadeau ?"  Pas de risque de ce côté-là puisque tout a été vérifié et emballé dans de jolis paquets cadeaux (150 cadeaux contenant plusieurs jouets). Des présents que les parents bénéficiaires de l'aide des Restos sont venus  choisir ce  jeudi après-midi, au centre de distribution de Saint-Eloi.  "Grâce à cela le pied du sapin sera plus garni, s'enthousiaste une jeune maman en hésitant entre un gros camion de pompiers rouge et un lot de jeux de société.

Des personnes aidées de plus en plus jeunes

"Cette journée de distribution, pour beaucoup, c'est aussi l'occasion de discuter", remarque un bénévole. Car, on ne le sait peut-être pas mais l'aide des Restos du coeur ne se cantonne pas à l'aide alimentaire. C'est d'ailleurs le sens du nouveau slogan de l'association caritative : Un repas ne suffit pas. "L'initiative Noël des footeux va dans ce sens, précise le président départemental des restos. On donne aussi des vêtements, de l'écoute, de la présence et de l'accompagnement personnalisé."  A l'heure où toujours plus de monde pousse les portes de l'association il devient difficile d'en faire davantage pour les 350 bénévoles du département. "Nous avons servis 415 000 repas lors de la précédente campagne, poursuit-il. Un chiffre en hausse de 5% par rapport à un an plus tôt. Mais la hausse du nombre de bénéficiaires  dans certains centre du département est beaucoup plus importante, comme à Decazeville  où l'on accuse une hausse de 66% !  Bien sûr, le Bassin a accueilli beaucoup de migrants ; ça compte. Mais cela n'explique pas tout."

Par ailleurs, partout dans le département, les bénévoles ont constaté que les personnes accueillies étaient de plus en plus jeunes avec 50% de jeunes de moins de 25 ans, 38% de moins de 18 ans et 10% de plus de 60 ans.  Aussi, pour continuer à assurer du mieux possible ses missions, l'antenne départementale des Restos du coeur  est toujours en quête de bénévoles. "Une heure par ci, deux heures par là... Tout est bon, indique Sébastien Viguier. Plus on sera nombreux et plus on pourra faire acte de présence", conclut le président qui aimerait bien pouvoir proposer des distributions de colis alimentaires le samedi à Rodez. "Pour l'instant, faute de bénévoles en nombre suffisant on ne peut pas, mais j'espère bien que l'on y parviendra bientôt." 

Pour devenir bénévoles, il suffit de pousser la porte d'un centre de distribution ou alors de s'inscrire sur le site ad12.benevolat@restosducoeur.org
R.B.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?