A Rodez, le budget municipal fait presque consensus

Abonnés
  • Le parking de la CCI  (des Remparts) est passé vendredi matin dans le giron de la Ville.
    Le parking de la CCI (des Remparts) est passé vendredi matin dans le giron de la Ville. CPA / CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les élus ruthénois se sont retrouvés vendredi soir pour voter les différents budgets.

C’est fait ! Depuis hier matin la Ville est propriétaire du parking des Remparts. C’est par cette "bonne nouvelle pour Rodez", que Christian Teyssèdre, le maire de Rodez a lancé, vendredi soir, le conseil municipal. Une session presque exclusivement dédiée aux votes des différents budgets. Aussi, après avoir rappelé les objectifs de la Ville, à savoir renforcement du service public, amélioration du cadre de vie et engagement et/ou finalisation de la construction de nouveaux équipements structurants sans augmenter le taux des taxes locales, Arnaud Combet a précisé que le budget primitif 2019 de la commune s’équilibre à 41,3 M €, soit 29,8 M€ de fonctionnement et 11, 4 M€ d’investissement.

Capacité d’autofinancement

Des dépenses de fonctionnement en baisse de 3,02 % par rapport à 2018, ce qui permet selon l’argentier de la commune "de garantir un taux d’épargne brute d’un niveau moyen de 21 % sans recourir au levier fiscal." Quand aux charges à caractère général (eau, énergie, consommables), elles progressent de 1,19 % et représentent pour 2019 la somme de 5,6 M€.

Représentant la moitié des dépenses de la Ville, les charges de personnel ont elles aussi baissé de 4,16 % pour se fixer à 14,56 M€. Les autres charges de gestion courante (subventions écoles privées, associations, CCAS, etc.) augmentent, elles, de 3, 14 % pour représenter un peu plus de 3 M€.

La capacité d’autofinancement nette s’élève à 5, 2 M€. "En clair, c’est ce qu’il reste réellement dans l’escarcelle de la commune, une fois toutes les dépenses déduites."

"Une Ville bien gérée"

"Ce qui est très bien car cela nous permet de financer par nous-même nos investissements", a conclu Arnaud Combet. Une lecture des chiffres qui a fait mouche. Même chez certains élus de l’opposition, à l’image de Régine Taussat qui a trouvé la présentation d’Arnaud Combet "limpide". L’élue a même reconnu que "la Ville était bien gérée."

Des compliments, d’accord, mais pas d’approbation par le vote, puisque cette dernière se contentera de s’abstenir à chaque vote. Son homologue des Républicains fera de même, sauf pour le vote du budget primitif où il s’est prononcé contre.

Quant à Claudine Bonhomme, l’élue de Rodez Citoyen, elle a estimé que "la majorité municipale est très forte pour communiquer et mettre en avant ses projets mais qu’ils mettent du temps à se concrétiser et sont souvent reportés." Sans surprise elle a voté contre à chaque fois. De quoi passablement irriter Christian Teyssèdre qui s’est lancé dans une très longue (mais véridique) énumération des nombreux projets réalisés sous son mandat.

Il a aussi précisé que l’année qui s’annonce en verrait beaucoup d’autres se concrétiser.

Rachid Benarab
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

40 €

RODEZ Dans une résidence neuve et sécurisée, place de parking privative de [...]

564 €

LOCATION SANS AUCUN FRAIS D'AGENCE 3 Pièces situé sur le tour de ville à pr[...]

428 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Un hall d'entrée avec placar[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir