Une forte mobilisation des Luco-primaubois

  • Les randonneurs au départ de leur balade dans la campagne environnante.
    Les randonneurs au départ de leur balade dans la campagne environnante.
Publié le

Fil rouge : 1 290 kilomètres ont été parcourus sur des vélos d’appartement !

Lors de ce rendez-vous traditionnel qu’est devenu le Téléthon et grâce à la mobilisation des bénévoles locaux emmenés par Maryse Vacquier et des responsables d’associations, les Luco-primaubois ont fait preuve d’une grande solidarité. Cette année, toutes les animations ont eu pour cadre l’espace animation de Luc. Une urne était présente lors de chaque animation.

Le coup d’envoi de cette édition 2018 a eu lieu le vendredi soir avec la troupe "Bruits de Couloirs" qui est montée sur scène pour présenter le spectacle "Bruits de Couloirs ça Gîte". Une mobilisation qui s’est en suivant poursuivie samedi après-midi, en partenariat avec les clubs de Rand’Oxygène, Rando Évasion, Los Caminaïres del Païs et la Retraite Active, qui ont accompagné les 200 marcheurs sur deux circuits, sans oublier les cyclosportifs de l’Entente Cycliste, le club d’aïkido, le bubble foot… L’apéro concert animé par la formation "On est pas bon, mais on se marre", suivi de Justin et sa disco en fin de soirée avec l’incontournable restauration ont complété le programme de ce samedi soir.

Le dimanche, un vide-greniers et vide garage, vente d’objets divers et exposition d’objets insolites, après-midi récréative avec animations pour les enfants avec la MJC, passage du père Noël et distribution de bonbons, ont clôturé le programme des animations de ce millésime 2018.

Un fil rouge était également organisé tout au long du week-end avec des vélos d’appartement. L’objectif était de relier Luc-la-Primaube à Évry, ville où se trouve le Généthon, soit 660 km. Dans les faits, ce ne sont pas moins de 1 290 km qui ont été parcourus ! En voici le détail : cent soixante-quatre par les basketteurs ; cent trente les footballeurs ; cent vingt par les rugbymen ; cent-quatre par les judokas ; quatre-vingt-onze par les tennismen et, enfin, cinquante par l’aïkido...

Il faut souligner ce grand élan de solidarité et de convivialité, une formidable union collective de toutes les générations, un grand moment d’émotion et féliciter Maryse Vacquier et toute l’équipe de bénévoles qui ont organisé et coordonné toutes les animations et réservé un accueil chaleureux à tous les participants.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?