Economie

A Rodez, une première ouverture dominicale des commerces synonyme de reprise

  • Cette première journée d'ouverture dominicale ne semble pas avoir suscité énormément d'engouement .
    Cette première journée d'ouverture dominicale ne semble pas avoir suscité énormément d'engouement . CPA / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Belle affluence dans les rues piétonnes du centre-ville pour la première journée d'ouverture, ce dimanche, mais des activités commerciales loin de combler  le manque à gagner généré par plusieurs samedis de conflits sociaux des Gilets jaunes.

Ici comme ailleurs, la fin d'année 2018 ne devrait pas rester dans les annales. Du moins, en termes d'activités économiques et commerciales. En cause notamment le mouvement social des gilets jaunes qui a paralysé le pays et donc l'Aveyron plusieurs samedis de suite. Mais le manque de moyens financiers et la pluie de ce dimanche seraient également en cause selon plusieurs témoins rencontrés dans le coeur de Ville. "On se promène, on regarde, mais pour l'instant on n'achète pas", livrent ainsi Justine et ses copines. "On verra plus tard, il reste encore pas mal de temps avant de se décider."

"On a trouvé des trucs sympas"

Hier, pour  cette première ouverture dominicale des commerces, ils semblaient nombreux à avoir choisi cette option. Pour s'en convaincre, il suffisait de regarder les gens déambuler dans les  rues piétonnes du centre-ville. Rares étaient ceux qui portaient des cadeaux ou des poches siglées au nom des enseignes du secteur.  "Pour l'instant on se contente de regarder et de comparer, indiquent Dylan et Mathias. Mais la semaine prochaine on avisera. Il est possible que l'on commande sur internet, mais si on trouve notre bonheur ici, on peut tout aussi bien acheter dans les petites enseignes ruthénoises  ", assurent les deux frères venus tout spécialement du Vallon pour repérer d'éventuels objets originaux à offrir aux parents.  "On a vu des trucs sympas et maintenant, on  va à Sébazac pour voir ce qu'il y a de bien là bas".  

Côté commerçants, à un peu moins de 10 jours du réveillon de Noël, même si l'on sait que le retard  en termes de volume d'affaires ne pourra plus jamais être comblé (à moins d'un miracle de Noël), on préfère positiver et se concentrer sur la dernière ligne droite de ces fêtes de fin d'année.

R.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

50 €

GARAGE FERME ET INDIVIDUEL SITUE RUE CABRIERES[...]

729 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE. Un hall d'entrée (avec un e[...]

440 €

LOCATAION SANS FRAIS D'AGENCE Une entrée sur salon. Un séjour salon. Une cu[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir