Économie

La jeunesse pour piloter un 50e anniversaire du Bec Fin

Abonnés
  • Béatrice et Bruno Guy ont fait confiance à sept étudiants (un absent sur la photo) pour un projet d’ampleur.
    Béatrice et Bruno Guy ont fait confiance à sept étudiants (un absent sur la photo) pour un projet d’ampleur. DDM / DDM
Publié le / Modifié le S'abonner
La boutique de la maison Guy, Au Bec fin, a été créée en 1969. Les cinquante ans seront marqués au mois de mars. L’organisation et la communication ont été confiées à un groupe d’étudiants.

La boutique Au Bec fin de la famille Guy célébrera, au début de l’année prochaine, ses cinquante ans d’existence (ouverte en 1969). Un anniversaire qui compte. Aussi, il doit être réussi.

Pour mener à bien le projet, Béatrice et Bruno Guy ont fait appel à sept étudiants en deuxième année du département Information Communication (Infocom) de l’IUT de Rodez. Camille Almeras, Emma Beaudéan, Anaëlle Besse, Élodie Borieux, Brianna Bruniquel, Jory Courtiol et Morgane Frigoul, qui interviennent dans le cadre d’un projet de mise en pratique professionnelle, sont conscients de leur chance avec l’opportunité offerte par l’entreprise villefranchoise. "C’est un projet d’ampleur. Travailler sur les cinquante ans d’une entreprise de négoce alimentaire permet de regrouper communication et événementiel. Nous nous mettons au service d’une entreprise et nous appréhendons bien l’enjeu pour elle. Nous n’avons pas le droit de nous tromper", explique Jory Courtiol. Une pression assumée.

"C’est un partenariat qui est mis en place. Les étudiants apportent un œil nouveau et amènent de la fraîcheur à l’entreprise qui file sur ses cinquante ans", apprécie Béatrice Guy. Elle n’a pas hésité à confier la gestion de l’ensemble du projet et toute la campagne de communication de l’événement au groupe d’étudiants. Ce dernier est à pied d’œuvre depuis plusieurs semaines. Il a ainsi déjà créé le logo des cinquante ans.

Deux événements

Ces cinquante ans du magasin Au Bec fin seront fêtés dans quelques semaines, en mars. Pendant tout le mois, une animation commerciale sera menée dans la boutique du bas des allées Aristide-Briand. "Un mois de promotions avec un jeu concours qui permettra de gagner de nombreux lots ", expliquent les étudiants.

Ce mois de mars se terminera par un temps fort : le 30 mars, au domaine de Laurière. Une soirée d’anniversaire sera organisée. "Nous y associerons nos fournisseurs, nos clients, nos partenaires, les officiels", explique Béatrice Guy. Un grand moment pour l’entreprise. Mais aussi pour les étudiants. Ils y présenteront notamment une vidéo de l’entreprise, son parcours, son développement. L’histoire de la maison Guy volailles. Celle de Charles et Josette.

Aujourd’hui, c’est la quatrième génération qui est aux commandes pour perpétuer une solide réputation.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

38000 €

A l'entrée de la ville, terrain de 1 338 m², viabilisé eau, électricité, té[...]

60000 €

Terrain constructible plat de 2201m², non viabilisé (tous les réseaux sont [...]

111000 €

Proche toutes commodités sur terrain plat de 746 m², maison de ville tout c[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir