Quatre cents mille euros pour enfouir 4,6 km de câbles électriques à Aubin et Decazeville

  • Les responsables d’Enedis et les élus locaux ont fixé les grandes lignes de ce chantier lancé en début d’année.
    Les responsables d’Enedis et les élus locaux ont fixé les grandes lignes de ce chantier lancé en début d’année. DDM
Publié le

Une réunion entre Enedis, l’entreprise Chavinier, des élus des communes d’Aubin et de Decazeville et du conseil départemental a fixé l’agenda du futur chantier de restructuration des lignes aériennes de moyenne tension implantées sur les deux communes citées.

Selon Raphaël Dussutour, chargé de projets à Enedis, " ces travaux consistent à enfouir un peu plus de 4,6 km de câbles pour supprimer près de 5 km de lignes aériennes existantes, ainsi que 56 poteaux électriques".

Des travaux qui auront lieu sur la zone artisanale du Plégat, puis dans les hameaux de Lacombe, Vivioles et Montarnal.

En même temps, la ligne basse tension qui traverse le quartier du Jouncas sera également déposée.

Dans le cadre de ce chantier, réalisé par l’entreprise Chavinier d’Aurillac, qui devrait démarrer en janvier pour se poursuivre durant huit mois, de nouveaux transformateurs seront installés en remplacement des six postes actuels qui sont aériens.

L’un d’entre eux sera télécommandé afin d’effectuer des manœuvres depuis l’agence Enedis de Rodez, lors d’événements climatiques en particulier.

Dans la foulée, la mise en service des nouveaux équipements sera assurée par l’agence Enedis d’Aubin.

Le coût de ces travaux, intégralement financés par Enedis, s’élèvera à plus de 400 000 €.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Aubin

151000 €

Venez découvrir cette charmante maison de plain-pied des années 2000, dans [...]

20000 €

4 KM Decazeville-Terrain à bâtir d'une superficie de 3258m2 dont une partie[...]

117600 €

AUBIN - Immeuble de rapport comprenant un bel appartement de 170 m² environ[...]

Toutes les annonces immobilières de Aubin
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?