Rugby, Fédérale 2 : jour de première pour LSA

Abonnés
  • Les joueurs de LSA ont conclu l’année 2018 de la meilleure des façons.
    Les joueurs de LSA ont conclu l’année 2018 de la meilleure des façons. Archive J.-L.B. / Archive J.-L.B.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Mission accomplie pour les Ségalis, qui étaient partis à Castelnaudary avec l’objectif de rapporter des points et qui ont signé leur première victoire à l’extérieur de la saison.

Bien que le score puisse paraître serré, la victoire obtenue par Lévezou Ségala hier sur la pelouse de Castelnaudary ne souffre aucune contestation possible tant la domination fut aveyronnaise pendant quasiment toute la rencontre. Malgré cela, c’étaient les Audois qui ouvraient le score grâce à un essai collectif (5-0, 24e).

Si ses buteurs n’avaient pas connu un jour sans, LSA aurait rapidement pu compter quelques longueurs d’avance au tableau d’affichage tant il poussait Castelnaudary à la faute. Les Audois rentraient au vestiaire avec cinq points d’avance mais pouvaient légitimement se faire du souci pour la suite tant ils étaient acculés.

Au début de la seconde période, les Cassagno-Réquistanais reprenaient leur marche en avant. Toujours les premiers au point de chute du ballon sur les balles hautes de Miquel, qui réalisait un sans-faute à l’arrière, ils concrétisaient enfin leur domination par un bel essai collectif transformé par l’ouvreur Fernandez et prenaient ainsi l’avantage au score (5-7, 49e). Un avantage qui aurait pu grandir encore plus si les buteurs ségalis avaient retrouvé un peu de réussite mais que nenni ! C’était un véritable jour sans pour eux. C’est même Castelnaudary, lors d’une de ses rares incursions dans la moitié de terrain adverse, qui convertissait une pénalité un peu contre le cours du jeu (8-7, 63e).

Les hommes de Richard Pioch et Alexandre de Barros allaient-ils devoir se contenter du point de bonus défensif ? Eh bien non, puisqu’à deux minutes du coup de sifflet final, l’arrière Miquel prenait le destin de sa formation en main et transformait la pénalité synonyme de victoire pour son camp (8-10, 78e). Une première victoire à l’extérieur qui fait du bien tant au moral qu’au classement puisque LSA conforte sa septième place et repousse un peu plus loin ses poursuivants, qui se sont tous inclinés. Place maintenant à quatre semaines de trêve avant la reprise du championnat, le dimanche 13 janvier, à Cassagnes-Bégonhès, face à Cahors.

Malgré de bonnes intentions et de belles qualités affichées pendant une partie de la rencontre, le Sporting n’est pas parvenu à faire déjouer le leader, hier, et a dû s’incliner.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir