Sur le marché de Rodez, les fêtes se préparent doucement

Abonnés
  • L'huître, l'un des produits phares de fin d'année.
    L'huître, l'un des produits phares de fin d'année. Centre Presse
Publié le

Les commerçants du marché de Rodez, et notamment ceux qui proposent des produits traditionnellement présents sur les tables de fin d'année, sont prêts à répondre à la hausse de la demande, dans un contexte néanmoins différent de celui des années précédentes.

Les fêtes approchant à grands pas, les commerçants du marché de Rodez sont entrés dans l’une des périodes les plus chargées de l’année, notamment pour ceux qui proposent les produits traditionnels de cette période, ceux dont la présence sur la table est assurée de façon immuable. Parmi eux, les huîtres, qui font l’objet d’une grosse demande.

« Elles sont prêtes, je n’ai plus qu’à les sortir de l’eau, explique Pascal Tafforet, producteur à Bourcefranc-le-Chapus, en Charente-Maritime. J’ai déjà beaucoup de réservations pour le week-end prochain et ça va continuer pendant la semaine. On est sur des volumes équivalents à ceux de l’an dernier.Ici, les gens aiment bien manger et se faire plaisir pour les fêtes avec de bons produits. »

Tout comme les huîtres, les volailles figurent en bonne place sur les listes de commissions actuellement.

« Les chapons, dindes et pintades restent des produits demandés pour les fêtes. Les gens aiment se retrouver autour d’une table car en ce moment, il n’y a guère que là qu’ils passent un moment agréable », indique Catherine Lagarrigue, volaillère à Vabre-Tizac. Des propos quelque peu surprenants, que l’intéressée explique en avançant le contexte actuel.

« Cette année, c’est différent. On le voit avec tout ce qui se passe, et notamment le mouvement des gilets jaunes : les gens ne sont pas contents, pas heureux. Les clients sont là, il n’y a pas de souci, mais on sent que les gens vont faire Noël en grande partie parce qu’il faut le faire », détaille-t-elle, rejointe par son confrère ostréiculteur : « Avec le mouvement des gilets jaunes, les gens ne savent pas trop où ils vont. Ils n’ont pas vraiment goût à Noël et, surtout, ils sont nombreux à ne pas avoir encore réalisé que Noël était déjà la semaine prochaine ».

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

429 €

Vous cherchez un logement, dans le secteur dynamique de Bourran ?Votre agen[...]

330 €

Vous êtes à la recherche d'un logement fonctionnel, proche de toutes commod[...]

305 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Jolie duplex situé en coeur[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?