ASPTT Rodez : Jocelyne Costes montre l’exemple sur le terrain et en dehors

  • Jocelyne Costes montre l’exemple sur le terrain et en dehors Jocelyne Costes montre l’exemple sur le terrain et en dehors
    Jocelyne Costes montre l’exemple sur le terrain et en dehors DR
Publié le

Du collège au lycée, Jocelyne Costes a toujours pratiqué une activité sportive (basket et athlétisme), en plus des cours d’éducation physique et sportive. Si elle a mis le sport entre parenthèses quand elle a intégré le monde du travail à Paris, elle a replongé à son retour dans l’Aveyron quand ses filles ont voulu pratiquer le basket. Elle s’est ainsi remise à jouer dans le même club qu’elles. En parallèle, elle est devenue également marqueur-chronométreur officiel et arbitre à l’occasion pour dépanner. Et même entraîneur mais, selon ses propres termes, "entraîner, c’est un métier et je ne pouvais pas m’y consacrer suffisamment ".

La vie a fait qu’elle a quitté ce club et qu’elle a choisi d’habiter à Rodez. Ayant fait sa carrière professionnelle aux télécoms (PTT, France Telecom, et maintenant Orange), c’est "tout naturellement" qu’elle s’est inscrite à l’ASPTT Rodez il y a environ huit ans, "cherchant une activité sportive me correspondant le mieux ". Et l’intéressée de préciser : "J’ai choisi la gymnastique d’entretien dans un premier temps et, lorsque l’activité stretching s’est ouverte au club, je m’y suis inscrite également".

Quelques années plus tard, le président Bernard Verdier lui a demandé si elle voulait prendre la responsabilité de la section gym-stretching. De fil en aiguille, Jocelyne Costes a rejoint le conseil d’administration, puis le bureau de l’omnisport. Elle s’est impliquée dans la gestion courante et la prospective d’un club de sport, l’organisation des portes ouvertes, du vide-greniers, de la tombola. "Les décisions sont nombreuses à prendre quand on a la gestion des installations, avec les difficultés du quotidien (contacts avec les artisans, mise en place de la domotique pour le chauffage, entretien des installations, arbitrages budgétaires et stratégiques), explique-t-elle. Toutes ces activités demandent du temps et de l’implication ".

Bientôt à la retraite, Jocelyne Costes aura (encore) un peu plus de temps à consacrer à l’ASPTT. "Ce temps ne sera pas de trop pour maintenir l’existant et préparer l’avenir", conclut-elle.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

235000 €

Dans un quartier très calme proche du centre-ville de Rodez, venez découvri[...]

436 €

A louer appartement de type 1Bis d'une surface d'environ 40 m2, sis dans le[...]

390000 €

RODEZ - Emplacement privilégié pour cette belle maison située à quelques mi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?