Derrière les lampions de Noël, l’imagination des enfants

  • Énora fabrique son lampion sur un calque, avec des motifs rappelant les fêtes de Noël.
    Énora fabrique son lampion sur un calque, avec des motifs rappelant les fêtes de Noël. L. V. / L. V.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

C’est un mélange de papier-calque, de motifs décoratifs et… De boîtes à fromage. Les lampions de Noël qui s’illuminent durant la parade qui leur est réservée sont fabriqués en amont par les enfants de Millau, grâce à plusieurs ateliers organisés au musée de Millau et des Grands Causes, entre le 19 et 23 décembre. "On se sert de beaucoup de choses, aussi bien de petits motifs qu’on avait déjà en stock que des petites cartes qui datent de l’exposition sur Hundertwasser", explique Florence Ramondenc, médiatrice du musée.

Ce sont 150 enfants qui ont mis la main à la pâte

La confection est très simple, chaque enfant choisit un simple papier-calque et y place ce qui lui plaît. Cela peut-être des paillettes, du papier coloré et découpé, des bandes de couleurs ou même un peu de peinture. Une fois la création terminée, le calque est collé de telle sorte à former un cône. On ajoute ensuite à ses deux extrémités une boîte cartonnée de taille équivalente et on place une bougie au centre.

Les plus rapides ont aussi pu réaliser une carte de vœux pour le Réveillon ou le Nouvel An. "Les inscriptions se sont faites très vite. On a compté plus de 150 enfants qui ont chacun réalisé sa lanterne", ajoute Florence Ramondec.

Cette matinée du 23 décembre, une quinzaine d’enfants, âgés entre 3 et 12 ans étaient présents à l’atelier. Pour certains, les idées sont très rapidement venues à l’esprit. "J’ai voulu faire un lampion sur le thème de Noël. Depuis que le défilé existe, je réalise une lanterne et je fais la parade avec, mais je ne le jette pas, je les ai toutes gardées dans ma chambre", raconte Célian, un petit millavois de 12 ans.

Même fièvre créative pour Énora, 10 ans, qui a décidé de représenter un paysage typique de l’esprit de Noël. "J’ai représenté une montagne avec du papier découpé. Puis, j’ai colorié une maison, un bonhomme de neige et un sapin de Noël. En dessous, j’ai mis de la laine pour montrer qu’il avait neigé." La parade s’est élancée de la place Foch hier soir aux alentours de 20 h 30, rassemblant plusieurs centaines de personnes dans le centre-ville pour un spectacle féerique.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir