Decazeville : Nyima a retrouvé sa maîtresse dix ans après

  • Nyima (« soleil » en tibétain) a été opérée à Decazeville et a retrouvé sa maîtresse dans la Creuse.
    Nyima (« soleil » en tibétain) a été opérée à Decazeville et a retrouvé sa maîtresse dans la Creuse. Repro CPA
Publié le

Perdue en Dordogne il y a dix ans, elle a été retrouvée il y a quelques semaines à Decazeville. 

C’est un magnifique conte de Noël pour Nyima, la petite chatte, et Valérie, sa maîtresse, qui demeure dans la Creuse. Valérie n’en a pas cru ses oreilles lorsqu’elle a su que sa chatte perdue depuis dix ans en Dordogne était bien vivante et retrouvée à Decazeville.

C’est fin octobre que Mélaine, Decazevilloise fervente défenseur des animaux, a tout d’abord nourri la petite chatte sur le trottoir du quartier de Fontvergnes. Une chatte mal en point qui a incité Mélaine à la recueillir à la maison et à l’amener au cabinet vétérinaire decazevillois, en raison d’une grosseur inquiétante sur le dos de l’animal.

Une recherche était entreprise pour identifier l’animal et s’avérait infructueuse car le tatouage à l’oreille était quasi invisible, ayant trop "bavé". Une intervention chirurgicale était programmée pour fin novembre afin d’enlever l’abcès du dos de la petite chatte. Période que Mélaine mit à profit pour faire des recherches sur des forums et sites spécialisés de recherche d’animaux.

C’est ainsi qu’elle trouva une astuce pour identifier le tatouage : regarder ce dernier en transparence, en envoyant une lumière derrière l’oreille. C’est ainsi que le cabinet vétérinaire put entrer en contact avec son homologue dordognot, permettant de mettre un nom sur la petite chatte, déclarée morte car perdue depuis dix ans : Nyima, ce qui signifie "soleil" en tibétain. Le nom de la dernière propriétaire connue était aussi identifié, mais cette dernière avait déménagé.

Encore une fois, la chance fut au rendez-vous, avec la gentillesse de la secrétaire de mairie du village dordognot, qui donna les nouvelles coordonnées de Valérie, installée depuis plusieurs années dans la Creuse.

Nyima avait été donnée par Annie à Valérie voilà 14 ans, mais la chatte avait disparu il y a 10 ans et avait été de facto déclarée morte.

C’est au domicile d’Annie, à Carmaux, que Mélaine a ramené à Valérie Nyima, qui va couler de nouveau des jours heureux avec Valérie dans la Creuse. Nul ne sait comment Nyima est arrivée à Decazeville ni comment elle a vécu durant dix ans.

Nyima a heureusement croisé le chemin de Mélaine…

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

230000 €

Exclusif Stéphanie ROBERT vous propose proche de Decazeville cette bâtisse [...]

135000 €

Située sur la commune de DECAZEVILLE, sur un terrain de 719m2, une maison d[...]

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?