Patrimoine

Flagnac : pour la renaissance du château de Pagax

  • « Sauver ce château est le but de ma vie », dit Christian Dessalles
    « Sauver ce château est le but de ma vie », dit Christian Dessalles DDM - DDM
  • Le crowdfunding a pour objectif de restaurer la plus haute tour
    Le crowdfunding a pour objectif de restaurer la plus haute tour DDM - DDM
Publié le / Modifié le S'abonner
Propriétaire du château de Pagax sur les hauteurs de Flagnac, Christian Dessalles a réalisé "un rêve de gosse" en achetant en 2005 cette forteresse du XIIIe siècle. Il lance un appel au financement participatif.

Le site était remarquable et la vue fantastique ! Un coup de cœur ! dit-il. "Le château était pourtant en état de ruine ; rien n’avait été fait pendant cinquante ou soixante-dix ans ". Les premiers temps, cet agent immobilier lyonnais s’est donc attaché à nettoyer la place et à la mettre en valeur. Il organise depuis des animations régulières.

"J’ai accueilli Jean-Paul Desprats pour une conférence sur l’histoire de l’édifice. Je fais une brocante, chaque année au début du mois d’août, et je reçois les visiteurs l’été et pendant les journées du Patrimoine. Mais faire de ce château un véritable lieu ouvert au public demande des moyens énormes ", regrette-t-il. Aussi, ce passionné de châteaux forts s’est-il lancé dans une campagne de financement participatif via la plateforme Dartagnans, spécialisée dans la collecte de deniers pour le patrimoine.

10 000 € pour sauver la tour

"Depuis l’hiver dernier, la plus haute tour du château, la tour dite’’de l’escalier’’, élément emblématique du château, est en grand danger", explique Christian Dessalles. " Les travaux à engager sont lourds, tant financièrement – 174 000 € – que techniquement. Il faut faire appel à une entreprise spécialisée compétente et possédant le matériel adéquat". Le crowdfunding, qui vise à récolter 10 000 €, permettra de consolider la tour et de restaurer la totalité de son escalier. "Les linteaux et jambages des fenêtres seront déposés et recollés ou bien remplacés. Les arrière-voussures seront complétées ou restituées totalement. Une nouvelle toiture permettra de pérenniser l’ensemble. Tout cela en collaboration et avec l’accord des Monuments historiques", précise le châtelain, qui a prévu des contreparties pour remercier les contributeurs à la collecte : bouteilles de vin, tote bag, casquettes, nuitées en chambre d’hôtes… Sans compter la réduction fiscale pour un don supérieur à 50 €. "Sauver ce château est devenu le but de ma vie. D’autant que mes enfants aussi adorent les vieilles pierres et que je sais qu’ils reprendront le flambeau après moi".

La collecte est ouverte jusqu’au 10 janvier sur le site de Dartagnans 

Réagir